PSG : Diallo au Milan AC, le brutal coup de frein

PSG : Diallo au Milan AC, le brutal coup de frein

Annoncé sur le départ en vue du prochain mercato hivernal, Abdou Diallo s’éloigne peu à peu du Milan AC. Tout simplement parce qu’aucune des trois parties n’y met du sien, y compris le PSG…

En janvier prochain, le club de la capitale française espère empocher de jolis chèques sur le marché des transferts afin de renflouer les caisses. Pour cela, Leonardo souhaite vendre plusieurs joueurs de second plan dans l’effectif de Mauricio Pochettino. Parmi eux, Abdou Diallo figure en haut de la liste des partants. Mais alors qu’il semblait proche d’un départ au Milan AC, ce deal n’est plus vraiment d’actualité. En effet, selon RMC, le club italien n’a trouvé aucun terrain d’entente avec le PSG. Sachant que Paris propose de lâcher son défenseur dans le cadre d’un transfert sec, alors que le Milan demande un prêt. Dans l'incapacité de sortir de l’argent frais, les Rossoneri commencent donc à se tourner vers d’autres pistes défensives. Autant dire que le PSG va passer à côté d’une éventuelle opération si l’idée d’un prêt de Diallo n’est pas acceptée. En tout cas, cette situation ne déplaît pas au gaucher, qui « n'a pas fait d'un départ cet hiver une priorité »

Concentré sur la CAN, qu’il va disputer avec le Sénégal à partir du 9 janvier prochain, le joueur de 25 ans pense donc à finir la saison sous le maillot du PSG. Sous contrat jusqu’en 2024, l’ancien de Dortmund sort d’une première partie de saison correcte. Vu qu’en profitant des absences de Sergio Ramos ou de Presnel Kimpembe, il a gratté du temps de jeu en charnière centrale, lui qui peut aussi dépanner en tant que latéral gauche. Recruté pour 32 millions d’euros en 2019, Diallo aura moins sa chance lors de la nouvelle année. C’est donc pour cette raison qu’il a été mis sur le marché par Leonardo, qui ne le retiendra pas en cas de belle offre. Mais celle-ci ne viendra donc pas du Milan AC, sachant que le club lombard n’envisage plus vraiment de compenser l’absence de Simon Kjaer, victime d'une rupture du ligament croisé, avec l’arrivée de Diallo.