PSG : Di Maria gravement sanctionné, Tuchel va pleurer

PSG : Di Maria gravement sanctionné, Tuchel va pleurer

Photo Icon Sport

En très grande forme depuis son retour sur les terrains, Angel Di Maria, positif au Covid-19 début septembre, pourrait bien être coupé dans son élan.

Buteur et passeur décisif dimanche après-midi sur la pelouse de l’OGC Nice, l’international argentin risque jusqu’à six matchs de suspension pour son crachat en direction d’Alvaro Gonzalez lors du Classique de la Ligue 1 entre le PSG et l’OM il y a deux semaines. C’est mercredi aux alentours de 19 heures que la commission de discipline de la LFP va livrer son verdict, après avoir auditionné le joueur en personne. « Di Maria sera sanctionné même s'il persuade les membres de la commission que son crachat n'a pas touché Alvaro. Mais si des éléments viennent montrer le contraire, il risque encore plus gros » indique Le Parisien.

Et le média francilien d’ajouter. « Le fait d'atteindre son adversaire constitue en effet « une circonstance aggravante, dont il devra être tenu compte dans la détermination du quantum de la sanction, et encore davantage lorsque le crachat l'atteint au visage ». Ce dernier point devra être tranché dans la mesure où le Marseillais a assuré avoir été atteint sur sa joue droite, alors que les images semblent montrer que la salive atterrit à côté de lui ». Selon le barème en rigueur à la LFP et à la FFF, Angel Di Maria risque jusqu’à six matchs de suspension mais selon le journal francilien, la sanction devrait osciller entre trois et quatre matchs. L’ancien meneur de jeu du Real Madrid pourrait alors manquer les matchs du PSG contre Reims, Angers, Nîmes et Dijon en Ligue 1, et potentiellement effectuer son retour pour les rencontres face à Nantes ou Rennes. Quoi qu’il en soit, il s’agira d’un gros coup dur pour Thomas Tuchel, dans la mesure où Angel Di Maria était sans aucun doute son meilleur joueur offensif depuis trois matchs.