PSG : Décevant contre l’ASSE, Paris a régalé Nabil Djellit

PSG : Décevant contre l’ASSE, Paris a régalé Nabil Djellit

Photo Icon Sport

Vainqueur de la finale de la Coupe de France contre l’AS Saint-Etienne (1-0) vendredi, le Paris Saint-Germain a déçu dans la manière. Mais de son côté, Nabil Djellit y voit un bon côté.

Certes, ce n’étaient que des matchs amicaux face à des adversaires peu dangereux. Il n'empêche qu'au vu des performances du Paris Saint-Germain pendant sa préparation, on pouvait craindre le pire pour l’AS Saint-Etienne. Mais finalement, les Verts, même après l’expulsion de Loïc Perrin, ont largement rivalisé avec des Parisiens presque méconnaissables dans le jeu. On a donc eu droit à un spectacle de faible qualité, pour le plus grand bonheur de Nabil Djellit, fan des rencontres équilibrées.

« Le contenu de ce match est au niveau du championnat de France. Il n’y a aucune surprise. C’est de la Ligue 1 ! Je suis content qu’il y ait eu un match, s’est réjoui le chroniqueur de La Chaîne L’Equipe. Parce que si c’est pour voir le PSG jongler tout le monde et mettre 5-0… Moi, au bout d’un moment, ça ne m’intéresse pas. Quand le PSG met 4-0 à l’OM en une mi-temps, je n’ai pas envie de regarder la suite. Après, c’est aux autres de se mettre au niveau, on est d’accord. »

« Si Lyon met de l’intensité… »

« Moi, je suis content parce que jusqu’à la 93e minute, on aurait pu voir une égalisation de Saint-Etienne, a ajouté le journaliste de France Football, avant d’évoquer la finale de la Coupe de la Ligue vendredi prochain. Si Lyon met de l’intensité au milieu de terrain, de l’agressivité et si le PSG est mis en difficulté alors on aura encore les interrogations qu’on a eues tout au long de la saison, à savoir : est-ce que c’est bon pour le PSG de jouer à quatre devant ? Parce que quand ils se font rentrer dedans, ils sont en difficulté ! » Pierre Ménès, lui, n’a pas apprécié l’agressivité des Verts.