PSG : Daniel Riolo accuse « Al-Khelaifi » le menteur

PSG : Daniel Riolo accuse « Al-Khelaifi » le menteur

Icon Sport

L'interview accordée par Nasser Al-Khelaifi dans plusieurs médias européens a engendré de nombreuses réactions. Et notamment celle de Daniel Riolo qui accuse le président du PSG de mentir dans le dossier Zidane.

Le mardi 21 juin était la fête de la musique, mais pour Daniel Riolo, cela s’est limité à une grande leçon de pipeau de la part du président du Paris Saint-Germain. Dans une longue interview accordée au Parisien, mais également à Marca et à la Gazzetta dello Sport, Nasser Al-Khelaifi a fait le tour de l’actualité, et évoqué évidemment le cas du futur entraîneur du PSG. S’il a reconnu des négociations avec Nice pour faire venir Christophe Galtier sur le banc parisien, le dirigeant qatari a fermement nié avoir mené des négociations avec Zinedine Zidane. Des propos qui ont évidemment étonné sachant que depuis des mois le nom de Zizou revenait sans cesse et que l’Emir du Qatar voulait plus que tout Zidane comme entraîneur. Cependant, ce ne sera pas le cas, et le journaliste de RMC estime que du côté du Nasser Al-Khelaifi on est dans le déni total, préférant mentir que reconnaître que pour la première fois il avait fait face à un refus de la part d’un de ses interlocuteurs. Daniel Riolo est un peu sidéré comme il l’a reconnu en direct à l’antenne avec des mots musclés.

Al-Khelaifi voulait Zidane au PSG, pourquoi mentir ? 

Daniel Riolo a délivré une thèse qui se tient concernant les propos du grand patron du Paris Saint-Germain sur le sujet de l’entraîneur. « Tout cela, c’est le grand mensonge de Nasser Al-Khelaifi. Pourquoi il a attendu le 21 juin pour dire que Zidane ne venait pas, alors que le PSG n’a toujours pas d’entraîneur et que ce sera probablement Galtier ? La conclusion de l’histoire, c’est que pour la première fois Al-Khelaifi a pris un râteau. Ça nous est tous arrivé dans la vie, mais visiblement lui ça ne lui était jamais arrivé. Et comme il ne veut pas l’assumer, il va nous raconter une autre histoire (…) Galtier dit depuis plusieurs semaines que ce sera lui l’entraîneur du PSG, on le sait tous. Je l’avoue, moi je savais que c’était possible, mais je n’y croyais pas. Jusqu’au bout, l’Émir pensait qu’on ne lui dirait pas non, et le plan A restait toujours Zidane. Les joueurs étaient persuadés, et je le confirme, jusqu’à dimanche, que Zidane venait. Neymar était certain que Zidane viendrait et il rigolait quand on lui parlait de Galtier (…) Dimanche, Zidane (sic) a dit à Fred Hermel qu’il ne viendrait pas, mais le football est tellement fou que parfois l’être humain peut mentir. Je pensais que Nasser était plus fort que tout, et là on voit qu’un homme a fini par lui dire « non ». Ce qu’il s’est passé avec l’équipe de France à la Ligue des Nations a fait pencher la balance quelque part, ça semble acté qu’après la Coupe du Monde, Deschamps laissera l’équipe de France à Zidane. Ça a dû jouer. Nasser ment quand il dit qu’il n’a pas parlé à Zidane, il raconte des histoires », constate le journaliste qui admet avoir lui aussi pensé que le Paris Saint-Germain allait avoir gain de cause.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par zidane (@zidane)

Maintenant que la page Zinedine Zidane est tournée, il faut désormais savoir quand le PSG réussira à finaliser la venue de Christophe Galtier. Car même si certains ont désormais lancé une rumeur sur de possibles contacts réactivés avec José Mourinho, il est acquis que l'entraîneur français de Nice va débarquer à Paris dans les prochains jours. Le Qatar voulait un entraîneur français né à Marseille, il va l'avoir, mais à priori ce n'était pas celui qui était attendu, il va falloir que la greffe prenne dans le vestiaire et au niveau des résultats, car cette fois Nasser Al-Khelaifi sera en première ligne. Et le patron du Paris Saint-Germain ne pourra plus se cacher derrière son coach et son directeur sportif.