PSG : Daniel Riolo a une très mauvaise nouvelle pour Paris

PSG : Daniel Riolo a une très mauvaise nouvelle pour Paris

Le PSG a incroyablement souffert à Munich malgré sa victoire, mais il ne pourra pas refaire le même match au Parc des Princes selon Daniel Riolo.

C’est un match fou qui a eu lieu ce mercredi soir sur la pelouse de l’Allianz Arena entre le Bayern Munich et le PSG. Les Parisiens se sont imposés 3-2 sur la pelouse enneigée du champion d’Europe, dans un match plein d’abnégation et de réalisme. Voir le champion de France être ainsi acculé devant son but à certaines périodes de la rencontre a pu surprendre, mais les joueurs de Mauricio Pochettino n’ont finalement pas rompu, parvenant même grâce à Kylian Mbappé à l’emporter en seconde période. Un scénario hallucinant pour Daniel Riolo, qui a félicité le PSG pour cette victoire, mais a livré comme d’habitude une analyse impitoyable sur la copie rendue par les Parisiens en terme de niveau de jeu. Pour le polémiste de RMC, si le Paris SG réédite une telle performance au retour, alors le Bayern Munich finira automatiquement par passer avec une telle domination. 

« Le PSG se transformait ce soir en un Lorient et un Dijon qui viendraient gagner au Parc des Princes. Là, la joie est immense car c’est un véritable exploit qu’on n’attendait pas. Là, c’est une petite équipe qui va gagner chez un gros. Quand tu gagnes, ce n’est pas grave mais bon… Le PSG ne sait pas défendre bas, ils n’ont fait que ça ce soir. Ils en prennent deux, avec des miracles et un Navas incroyable. Ils arrêtaient pas de se faire balader de droite à gauche et ne le corrigeaient pas, cela veut dire qu’ils ne le travaillent pas. Mais ce soir, le match est insensé. C’est ce que nous propose le football. Là, c’est passé, mais je ne sais pas si ça peut passer souvent comme ça. Le PSG ne passera pas au match retour en faisant le même match. S’ils se qualifient, c’est qu’ils auront été meilleurs », a prévenu Daniel Riolo, pour qui le Bayern Munich ne manquera pas autant d’occasions à chaque match.