PSG : Coulibaly claque la porte et pousse un coup de gueule

PSG : Coulibaly claque la porte et pousse un coup de gueule

Soumaila Coulibaly a quitté le PSG pour le Borussia Dortmund sans même signer pro au sein de son club formateur. Le Paris SG ne fait pas confiance aux jeunes, et le défenseur le regrette.

C’est une sale habitude pour le Paris Saint-Germain. A chaque fois à l’approche de la fin de la saison, des joueurs prometteurs du centre de formation quittent le club sans même avoir signé professionnel. Direction en général des formations étrangères qui les courtisent de longue date. Surtout l’Allemagne récemment. C’est le cas de Soumaila Coulibaly, qui vient de s’engager ce jeudi en faveur du Borussia Dortmund. Récemment opéré du genou, le défenseur central de 17 ans va devoir se montrer patient, mais il est d’ores et déjà certain d’avoir effectué le bon choix. Pour lui, il n’y avait absolument aucune perspective d’avenir dans le fait de rester au PSG, où les jeunes ne sont là que pour « faire le nombre » à l’entraînement. 

« Dortmund est une équipe qui fait confiance aux jeunes, ce n’est pas forcément le cas du PSG. A plusieurs reprises, peut-être, j’aurais pu être avec les grands, dans le groupe pour voir comment ça se passe. Je me suis entraîné avec les pros. Mais j’étais juste-là pour faire le nombre, combler les manques, pas forcément appelé dans un souci de progression. Il n’y a pas trop de place pour nous, en fait. La qualité de l’effectif du PSG, qui recrute beaucoup de grands joueurs, fait qu’il est très difficile pour les jeunes de s’y imposer. Paris a des impératifs de résultats très élevés. Or, la marche à franchir est énorme vu qu’en plus il n’y a plus d’équipe réserve. C’est un handicap pour avoir sa chance », a livré Coulibaly dans les colonnes du Parisien. Un constat qui fait mal, surtout que les dirigeants parisiens n’ont pas apprécié de voir un nouveau joueur partir précipitamment sans même avoir signé professionnel. 

Un rêve de signer pro au PSG

« Je suis de Clichy-sous-Bois. Paris, c’est chez moi, c’était un rêve depuis tout petit de signer mon premier contrat pro pour le PSG et de jouer un jour au Parc des Princes. Mais non, je n’ai pas hésité, il faut aussi savoir ce qui est mieux pour soi. Au contraire, j’ai foncé. Le club n’était pas content, un peu déçu. Mais il ne me proposait pas les mêmes perspectives… », a conclu le défenseur de 17 ans, qui complète ainsi une armada de plus en plus copieuse de joueurs français en Bundesliga. Pour le PSG, tout cela commence à ressembler à du déjà-vu.