PSG : Contrat à la carte, Al-Khelaïfi à genoux devant Mbappé

PSG : Contrat à la carte, Al-Khelaïfi à genoux devant Mbappé

Icon Sport

En fin de contrat avec le PSG à la fin de la saison, Kylian Mbappé a de grandes chances de partir pour zéro euro au mois de juin.

Les dirigeants du PSG avaient l’occasion de vendre Kylian Mbappé au Real Madrid pour environ 200 millions d’euros bonus compris cet été. Mais le Qatar a fait le choix assumé de refuser les avances madrilènes et de conserver Kylian Mbappé une saison supplémentaire, avec l’espoir de trouver un accord avec le Français pour une prolongation. Pour l’instant, le champion du monde n’est pas ouvert à l’idée de parapher un nouveau bail au PSG. Mais selon les informations relayées par The Sun, Nasser Al-Khelaïfi et l’Emir du Qatar ne relâchent pas la pression et sont prêts à tout pour conserver leur star.

Le Qatar prêt à tout pour prolonger Mbappé

Le média britannique dévoile que le Paris Saint-Germain acceptera de soumettre n’importe quel type de contrat à Kylian Mbappé afin de le proposer, un contrat très court (un an) ou au contraire très long (cinq ou six ans) si c’est ce que veut l’international tricolore. Au-delà de la durée du bail, le PSG est prêt à battre quasiment tous les records au niveau salarial pour Kylian Mbappé. Un salaire annuel de 45 millions d’euros a notamment été évoqué. Autant dire que le Paris SG est prêt à se plier en quatre pour satisfaire les exigences de l’ancien Monégasque, d’autant que Leonardo a bâti une équipe très compétitive, ce qui était également une requête importante de Kylian Mbappé. Mais pour l’heure, malgré les efforts notables des dirigeants du PSG, le n°7 n’est toujours pas enclin à prolonger.

Il faut dire que dans le même temps, le Real Madrid est prêt à lui dérouler le tapis rouge en faisant de Mbappé la tête de gondole de son projet. Marca affirme ainsi qu'entre la prime à la signature et les commissions d'agents, il faudrait monter à 80 millions d'euros pour s'offrir l'attaquant français, en dehors de son salaire copieux. Mais la simple idée de ne pas verser un centime au PSG suffit au bonheur de Florentino Pérez, persuadé que son plan fonctionne puisque Mbappé n'a toujours pas répondu favorablement aux demandes de ses dirigeants.