PSG : Choupo-Moting ne voulait pas « piquer la place de Neymar et Mbappé »

PSG : Choupo-Moting ne voulait  pas « piquer la place de Neymar et Mbappé »

Photo Icon Sport

Auteur d'un doublé contre Beveren, vendredi en amical, Eric Choupo-Moting finira sa carrière au PSG en août. Et il pense avoir répondu à sa mission.

A l’inverse d’Edinson Cavani, Eric Choupo-Moting a signé avec plaisir la prolongation de contrat proposée par Leonardo au PSG. L’attaquant international camerounais va donc jouer jusqu’au bout cette incroyable saison 2019-2020, avec la possibilité pour lui de gagner trois titres supplémentaires. Renfort le plus invraisemblable du mercato estival 2018, Eric Choupo-Moting, arrivé libre de Stoke City, ne cache pas son plaisir de jouer au Paris Saint-Germain et de côtoyer des cadors comme Kylian Mbappé et Neymar, notamment. Mais, se confiant dans France-Football, l’attaquant de 31 ans admet qu’il ne s’est jamais pris pour ce qu’il n’était pas, à savoir un joueur en concurrence avec les stars offensives du PSG.

Eric Choupo-Moting admet que son intégration s’est déroulée sans aucun souci, le groupe parisien n’étant pas divisé entre les stars et les autres, bien au contraire même. « Au début, quand je ne les connaissais pas bien, c'étaient des stars. Après deux semaines ici, c'étaient des coéquipiers et même des amis parce qu'on s'entend très bien, qu'on rigole ensemble. Et puis, ils m'ont très bien intégré aussi. C'était facile pour moi. (...) De l'extérieur, tout le monde pense : "Oh, là, là, comment c'est, de vivre avec ces grandes stars ?" Pour moi, on a des joueurs qui font partie des cinq meilleurs au monde. Mais, quand on est ensemble, on ne pense pas à ça. C'est normal. On parle et on blague ensemble, et ce n'est plus quelque chose d'extraordinaire. On est comme des amis. (...) Je pense qu'on dispose du meilleur secteur offensif du monde, Kylian Mbappé et Neymar font partie des cinq meilleurs joueurs. Mais c'est aussi une motivation. Je ne veux pas "piquer leur place" mais apporter quelque chose », confie Eric Choupo-Moting, dont le nom a circulé en Allemagne ces dernières semaines.