PSG : Chelsea en panique, Al-Khelaïfi ne se fera pas pigeonner

PSG : Chelsea en panique, Al-Khelaïfi ne se fera pas pigeonner

Photo Icon Sport

Le nom du PSG est sorti du chapeau pour solutionner un gros problème de Chelsea. Il faudra repasser.

Désireux de changer son équipe pour se payer une attaque de feu, Chelsea met le paquet cet été et fait saliver les fans des Blues. Mais attention aux autres secteurs de jeu, et notamment une défense qui a longtemps été le point fort du club londonien. Ce n’est plus le cas, même si Frank Lampard sait très bien qu’une charnière centrale solide est capitale. Il en va de même pour le poste de gardien de but. Chelsea a longtemps pu compter sur une référence en la matière en Petr Cech, et pensait avoir trouvé la perte rare en mettant 80 ME pour se payer Kepa Arrizabalaga à l’été 2018. Mais malgré cette énorme dépense, l’Espagnol ne donne pas satisfaction et est vu comme le point faible de Chelsea. Les dirigeants veulent s’en séparer, mais il sera difficile de trouver un club capable de l’acheter. Interrogé par Football Insider, l’ancien attaquant international anglais Darren Bent a quand même glissé le nom du PSG, seul club selon lui capable de tenter le coup.

« Oui, c'est un gros problème. Regardez les deux meilleures équipes du championnat, Liverpool et City, et ils ont des gardiens de classe mondiale. Ils sont énormes, ils font de gros arrêts, sont bons au pied et ils font une vraie différence. Alors que Kepa, il coûte des points, ils vont devoir s'en séparer. Ils vont devoir être prêts à perdre beaucoup d'argent car personne ne va mettre 80 ME pour Kepa. Automatiquement, vous regardez dans la direction du PSG, ils ont plein d'argent. Ils pourraient aller chercher un grand gardien, mais je pense qu'ils seraient plus enclins à acheter un De Gea qu'un Kepa. Mais Chelsea doit se préparer à perdre beaucoup d'argent avec la vente de Kepa », a livré le consultant du football anglais, pour qui même le PSG, considéré comme un club capable de sortir le chéquier assez facilement de l’autre côté de la Manche, aura du mal à être convaincu de l’utilité d’acheter le gardien espagnol.