PSG : Ce joueur finalement très bien vendu par Paris au mercato

PSG : Ce joueur finalement très bien vendu par Paris au mercato

Photo Icon Sport

Considéré comme le symbole de l’investissement des dirigeants qataris au Paris Saint-Germain, Javier Pastore a, en 7 ans de présence, laissé tout le monde sur sa faim à Paris.

Le talent du milieu de terrain argentin est incontestable, mais entre ses pépins physiques et sa nonchalance, son bilan aura au final été plutôt décevant. Pour se sortir de la spirale négative, El Flaco avait fini par quitter le PSG l’été dernier, se retrouvant vendu à l’AS Roma, pour retrouver un championnat où il avait brillé avec Palerme à ses débuts. Malgré les 25 ME mis par la Louve pour récupérer le meneur de jeu, le rendement est assez catastrophique, avec deux buts en 10 matchs et surtout un rythme digne de sa dernière saison transparente avec Paris. C’en est trop pour Walter Sabatini, ancien directeur sportif de la Roma qui l’avait déniché à Palerme.

« Cela me gêne beaucoup. Le rendement de Pastore m’embarrasse énormément. J’ai eu la chance de le voir jouer à son meilleur niveau. J’ai vu des stades se mettre debout pour lui à l’extérieur comme par exemple à Florence. Cela me peine beaucoup de le voir jouer comme ça. Je le lui ai dit. Il doit faire appel à la fierté argentine pour se relever et revenir à son vrai niveau, pour jouer comme il sait le faire. Il doit faire quelque chose car personne ne peut l’aider. Pastore doit bien jouer pour être apprécié », a expliqué à la presse italienne celui qui est depuis passé par l’Inter Milan et la Sampdoria, et avait déjà récemment tapé sur l’Argentin récemment.

« Il y a beaucoup de joueurs qui m'ont déçu au fil des ans. Un exemple est Pastore, qui à Palerme a joué le genre de football que vous ne pouvez imaginer que dans vos rêves. Puis il est allé au PSG et s’est reposé sur ses lauriers. C’est tellement triste, car il aurait pu réaliser tant de choses », avait balancé un Walter Sabatini pour qui la Roma n’a clairement pas fait une bonne affaire en lâchant 25 ME pour Javier Pastore. Le PSG a, lui, plutôt bien limité la casse.