PSG : Campos prouve que Zidane n’a jamais été ciblé

PSG : Campos prouve que Zidane n’a jamais été ciblé

Icon Sport

Malgré les rumeurs persistantes, Zinedine Zidane n’a jamais été courtisé par le Paris Saint-Germain. C’est du moins le démenti du patron Nasser Al-Khelaïfi, confirmé par l’ancien président Charles Villeneuve.

Avant la probable nomination de Christophe Galtier, Nasser Al-Khelaïfi ne peut pas donner une autre version. Le président du Paris Saint-Germain assure que Zinedine Zidane n’a jamais été contacté, et ce malgré les rumeurs persistantes de ces dernières semaines. L’ancien coach du Real Madrid était effectivement décrit comme le favori, voire le rêve des plus hauts dirigeants au Qatar. Mais comme l’actuel patron, Charles Villeneuve croit également savoir que la piste « ZZ » n’était pas d’actualité.

« Zinedine Zidane, je peux vous l’affirmer autant de fois que ce sera possible de le faire : il n’a jamais été contacté par le PSG, a démenti l’ancien président parisien pour Média Foot Marseille. Ils n’ont jamais cherché à avoir Zidane, je le répète. Et de toute façon, dès le départ, j’ai dit à mes proches : Zidane ne viendra jamais. Quand on m’interrogeait sur ce sujet il y a six mois, c’est déjà ce que je répondais. Zidane ne viendra pas. Et ça se confirme. Je peux vous affirmer qu’il n’a jamais été contacté. Pas même un coup de fil. Tout le reste, c’est du roman. » La preuve selon lui avec l’arrivée d’un conseiller football de renom.

Zidane et Campos incompatibles

« A partir du moment où tu prends Luis Campos comme recruteur, tu sais que tu n’auras jamais Zinedine Zidane. Car Zidane n’a pas besoin de recruteur comme peut l’être Campos, il n’a pas besoin de gens qui disposent d’un réseau précis et qui l’utilisent quasi systématiquement, a expliqué le journaliste. Car vous allez voir ce qui va se passer à Paris. Luis Campos, c’est la filière portugaise. Zidane, lui, n’a aucune filière, aucun réseau précis. Il a des idées sur un certain nombre de joueurs, il ne prend pas en considération une filière européenne, brésilienne, portugaise ou sud-américaine. » Il est vrai que le conseiller a toujours privilégié la piste Christophe Galtier.