PSG : Avec Galtier, Campos évite le sujet Zidane

PSG : Avec Galtier, Campos évite le sujet Zidane

Nommé conseiller football du Paris Saint-Germain en juin dernier, Luis Campos n’a pas hésité quant au choix de l’entraîneur. Le Portugais a tout de suite pensé à Christophe Galtier alors que des rumeurs évoquaient le nom de Zinedine Zidane.

Pour la succession de Mauricio Pochettino, le Paris Saint-Germain n’avait sans doute pas prévu un tel feuilleton. Le sort de l’Argentin semblait scellé depuis des mois. Ce qui aurait dû permettre au club francilien d’agir plus rapidement. Seulement voilà, pendant de longues semaines, c’est le nom de Zinedine Zidane qui a alimenté l’actualité du champion de France. Des rumeurs démenties par le Paris Saint-Germain et son conseiller football Luis Campos, lequel assure que Christophe Galtier, qu’il avait connu à Lille, a toujours été son premier choix.

Campos a immédiatement appelé Galtier

« Il le sait très bien, on n’a même pas besoin d’en discuter, a confié le Portugais sur les ondes de RMC, avant de raconter les conditions du choix. C'est toujours très important de comprendre le contexte. Quand le président m'a invité à reprendre ce poste, la première chose que j'ai faite, c'est appeler Christophe Galtier, avant même d'appeler ma femme et ma mère. Je connais ses valeurs, ses capacités, ce qu'il peut apporter. On peut faire un travail ensemble. On a une grande mission. Quand le directeur sportif est bien associé à l'entraîneur, on gagne beaucoup de temps. »

« Dans un club comme ça, il faut gagner vite. Et pour gagner vite, il faut avoir les personnes correctes proches de nous. Je me suis toujours bien entendu avec Christophe Galtier. C'est lui que j'ai appelé en premier après mon rendez-vous avec le président. On a commencé à penser à construire une équipe. C'est quelqu'un qui est toujours ouvert à trouver les bonnes décisions pour l'équipe. C'est un truc que j'aime beaucoup chez Christophe Galtier. Les clubs qui ont gagné quelque chose d'important ont joué comme une équipe », a expliqué Luis Campos, sans préciser si le coach français était aussi la priorité au Qatar.