PSG : Au pays de Neymar, on ne supporte plus Mbappé

PSG : Au pays de Neymar, on ne supporte plus Mbappé

Longtemps adulé aux quatre coins du monde, Kylian Mbappé n’a plus la même cote de popularité dans certains pays. En Amérique du Sud, et plus particulièrement au Brésil, l’attaquant du Paris Saint-Germain est désormais la cible de nombreuses critiques, notamment à cause de sa relation avec Neymar.

Le silence de Neymar en dit long. Après le match amical remporté face au Ghana (3-0) vendredi au Havre, le meneur de jeu du Brésil a refusé d’évoquer sa relation avec Kylian Mbappé. Au lieu de répondre à la question, l’international auriverde a soupiré avant de quitter la zone mixte avec un air agacé. Cette réaction, en plus du « penaltygate » suivi des « likes » en début de saison, montre bien que les deux coéquipiers du Paris Saint-Germain ne sont plus les meilleurs amis du monde. Et c’est sans doute l’une des raisons qui expliquent la chute de sa popularité au Brésil.

En effet, le journaliste d’UOL Esporte Rafael Reis constate que les détracteurs de Kylian Mbappé sont maintenant beaucoup plus nombreux que ses admirateurs. Pour commencer, notre confrère affirme qu’une déclaration du Français a énormément déçu les amateurs de football en Amérique du Sud. L’attaquant du Paris Saint-Germain avait créé la polémique en affirmant que les sélections européennes, plus habituées aux matchs contre des adversaires de qualité, étaient mieux préparées que les nations sud-américaines.

Neymar indésirable, les Brésiliens n'ont pas aimé

L’international tricolore était passé pour un joueur arrogant, puis attiré par l’argent lorsqu’il a mis de côté son rêve de porter le maillot du Real Madrid, afin de privilégier un nouveau contrat au Paris Saint-Germain. Beaucoup se seraient aperçus que Kylian Mbappé était finalement comme tous les autres joueurs. Enfin, l’ancien Monégasque, jugé plus égoïste sur le terrain, est critiqué à cause des rumeurs selon lesquelles il aurait demandé à ses dirigeants de pousser Neymar vers la sortie cet été. De quoi ternir son image au Brésil.