PSG : Al-Khelaïfi tremble face à l'Emir du Qatar

PSG : Al-Khelaïfi tremble face à l'Emir du Qatar

Photo Icon Sport

Président du Paris Saint-Germain depuis le rachat par le Qatar, Nasser Al-Khelaifi se fait discret, mais il craint quand même de prendre une soufflante après Dortmund.

Les années passent pour le Paris Saint-Germain et les mois de février-mars tournent à chaque fois au cauchemar. Alors que le club de la capitale marche sur la Ligue 1, il se prend les pieds dans le tapis dès que la phase d’élimination directe débute en Ligue des champions. Seul changement en 2020, le PSG n’a pas attendu le match retour des huitièmes de finale de C1 pour se faire souffrir, puisque c’est à l’aller du côté de Dortmund que Thiago Silva et ses coéquipiers se sont totalement égarés. Et c’est peu dire que la défaite en Allemagne a remis une énorme pression sur le Paris SG, ses joueurs, son staff…et ses dirigeants.

Car c’est une évidence, la séquence de mardi soir au Signal Iduna Park laissera des traces. Outre le choix tactique de Thomas Tuchel totalement raté, les propos de Neymar après la rencontre ont rajouté à la totale confusion. Et même Nasser Al-Khelaifi, discret ces dernières mois puisqu’il a laissé la communication du PSG à Leonardo, semble être secoué. Selon Le Parisien, le dirigeant qatari se sait clairement dans le collimateur de Doha en cas de nouvel échec européen. « Le président, Nasser Al-Khelaïfi, craint en permanence la réaction épidermique du Qatar, l’actionnaire du club. Il doit rendre des comptes à l’émir en personne et, même s’ils sont amis depuis longtemps, le dirigeant est sous la surveillance continue de sa tutelle », explique le quotidien francilien au sujet du président du Paris Saint-Germain. Pendant trois semaines, et jusqu’au match retour contre Dortmund au Parc des Princes, cela va flipper dur dans les bureaux du PSG.