PSG : Al-Khelaifi se fait piquer 15ME par des Anglais furieux

PSG : Al-Khelaifi se fait piquer 15ME par des Anglais furieux

Photo Icon Sport

Le Paris Saint-Germain s'oppose à une société anglaise qui lui a réclamé devant un tribunal près de 15ME et a eu gain de cause. Al-Khelaifi va se défendre.

En février 2019, le Paris Saint-Germain avait mis les petits plats dans les grands au moment de dévoiler un contrat de trois ans avec le groupe Accor qui succédait à Emirates comme sponsor maillot. C’est Nasser Al-Khelaifi en personne qui avait annoncé cette signature qui rapporte 70ME par an au PSG. Mais l’histoire ne s’est pas arrêtée là. Car quelques mois avant, en juin 2018, afin de trouver un partenaire maillot, le club de la capitale avait signé avec la société anglaise TMR, laquelle devait trouver la perle rare en échange d’un pourcentage entre 5% et 7,5% sur le montant total de l’opération. Cette société, qui travaille notamment avec Chelsea ou la NFL, avait l’exclusivité des recherches d’un partenaire pour le PSG jusqu’au 28 février 2019. Mais le 21 février de la même année, Paris officialisait l’accord à 70ME par an sur trois ans avec le groupe Accor, une opération dans laquelle TMR n’est pas du tout intervenue.

Cependant, selon L’Equipe, les dirigeants de l’entreprise britannique ont réclamé devant le tribunal de commerce de Paris leur part du gâteau, estimant que s’ils n’ont pas contacté Accor c’est à la demande de Nasser Al-Khelaifi, alors que le groupe hôtelier était bien sur leur liste des entreprises à démarcher. Le PSG refusant de payer, TMR s’est tourné vers la justice française et a obtenu gain de cause il y a quelques semaines. Mais du côté de NAK et de Paris on est persuadé d’avoir raison, et le PSG a interjeté appel de cette condamnation qui pourrait lui coûter 15ME. L’affaire devrait être jugée en 2021 avec quand même un bel impact financier pour le Paris Saint-Germain.