PSG : Al-Khelaïfi protégé par l’UEFA, une théorie du complot !

PSG : Al-Khelaïfi protégé par l’UEFA, une théorie du complot !

Icon Sport

Deux mois après l’élimination du PSG contre le Real Madrid en huitième de finale de la Ligue des Champions, les sanctions de l’UEFA à l’égard de Leonardo et de Nasser Al-Khelaïfi se font toujours attendre.

Après la défaite du Paris Saint-Germain contre le Real Madrid au stade Santiago Bernabeu, les dirigeants parisiens s’en étaient violemment pris aux arbitres de la rencontre. Dès le coup de sifflet final, le président du PSG ainsi que son directeur sportif étaient descendus dans les travées du stade Santiago Bernabeu afin de demander des comptes aux arbitres de la rencontre. Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi n’avaient pas digéré la potentielle faute de Karim Benzema sur Gianluigi Donnarumma, non-sifflée sur le but de l’égalisation du Français de Madrid. A la suite des comportements violents de Nasser Al-Khelaïfi et de Leonardo, une enquête disciplinaire a été ouverte par l’UEFA. Mais deux mois après les incidents, aucune conclusion ni aucune sanction n’a pour l’instant été rendue.

Al-Khelaïfi protégé, Ceferin détruit les rumeurs

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Sans surprise, les rumeurs fusent au sujet d’une éventuelle complaisance de l’UEFA à l’égard de Nasser Al-Khelaïfi en raison du rôle du président qatari du PSG au sein de l’instance. On le sait, « NAK » a été un grand défenseur de la Ligue des Champions contre l’émergence de la SuperLigue et en ce sens, l’UEFA pourrait se montrer plus complaisance avec lui. Ce n’est pas le cas selon Aleksander Ceferin, président de l’UEFA, qui a tordu le cou à ce qu’il considère dans L’Equipe comme une vaste théorie du complot. « Les théories conspirationnistes, c'est fantastique. En Europe et un peu partout dans le monde, on pense toujours que tout est décidé dans une alcôve. C'est une blague. La commission de discipline a ouvert un cas et personne, ni vous ni moi, ne sait ce qu'elle va faire. Pourquoi devrais-je les appeler ? Je ne le fais jamais. Ni pour le fair-play financier. Je n'ai pas le temps pour cela. Et pour juger Nasser, il n'y avait pas d'urgence. Le PSG était éliminé » a lancé le président de l’UEFA, qui confirme donc que Nasser Al-Khelaïfi sera sanctionné, au même titre que Leonardo, mais qu’il n’intervient en aucun cas dans ce type de processus. Le débat est clos…