PSG : Al-Khelaïfi humilié, il est capable de tout

PSG : Al-Khelaïfi humilié, il est capable de tout

Nasser Al-Khelaïfi a énormément de mal à digérer le possible départ de Kylian Mbappé vers le Real Madrid. Pour le Qatari, rien n’est fini. 

Pour le moment, le Real Madrid a fait deux offres pour Kylian Mbappé. Une de 160 ME refusée par le PSG, et une autre de 180 ME bonus compris qui a permis d’ouvrir les discussions. Une décision qui a provoqué un enthousiasme sans nom en Espagne, où la presse est persuadée que le plus difficile est fait. Kylian Mbappé veut partir et l’a annoncé à ses dirigeants comme à ses coéquipiers. Le Paris SG commence à être dans l’esprit d’un club vendeur malgré ses paroles de ces derniers mois. La fermeté de Nasser Al-Khelaïfi est mise à rude épreuve, et ce n’est probablement pas pour rien que Leonardo s’est dévoué pour ouvrir la porte mercredi avec ses confessions devant la presse.

Lors du tirage au sort de la Ligue des Champions ce jeudi, le président du PSG est resté flou, confirmant la fermeté de son club, mais sans préciser s’il s’agissait du maintien coûte que coûte de l’attaquant français à Paris, ou bien sur les exigences financières sur son départ. En tout cas, le Qatari l’a très mauvaise, alors qu’il voit bien le vent tourner et cet énorme dossier lui échapper. 

Nasser Al-Khelaïfi enrage

« En privé, il se murmure que le dirigeant en ferait désormais une affaire personnelle, refusant ce qu’il considère comme une humiliation : la perte de son meilleur buteur des trois dernières saisons, le plus grand espoir de la décennie », explique ainsi Dominique Sévérac dans les colonnes du Parisien. Le montant de 180 ME pour un joueur à un an de la fin de son contrat semble fou et représente une façon de sauver la face pour un joueur qui ne veut pas prolonger, et partirait donc pour zéro euro dans quelques mois.

Mais via le Qatar, le PSG n’a pas besoin de cet argent pour continuer son train de vie, et il avait d’ailleurs prévu de faire toute la saison avec Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé. Alors, le président Al-Khelaïfi est-il capable de dire finalement non à l’offre du Real Madrid, quitte à faire renoncer un Florentino Pérez qui a surpris tout le monde par la rapidité de sa deuxième offre ? C’est une tendance réelle à l’heure où se jour un bras de fer au niveau de l’image. Le départ de Mbappé, même après l’arrivée de Messi, ternirait le bilan estival du Paris SG sur le mercato, même s’il représenterait une énorme affaire financière.