PSG : A huis clos contre Dortmund, l’autre conséquence fâcheuse

PSG : A huis clos contre Dortmund, l’autre conséquence fâcheuse

Photo Icon Sport

En raison de l’épidémie du coronavirus, le Paris Saint-Germain pourrait disputer son huitième de finale retour de la Ligue des Champions contre Dortmund à huis clos. Un scénario que le champion de France redoute, et pas seulement pour le côté sportif.

Au moins un huitième de finale retour de la Ligue des Champions se jouera à huis clos. Sur décision du gouvernement espagnol, le FC Valence, balayé 4-1 à San Siro à l’aller, recevra l’Atalanta Bergame dans un stade vide mardi. Et le pensionnaire de Mestalla ne sera peut-être pas le seul à subir ce coup dur. En France, le Paris Saint-Germain aussi est sous la menace d’une annonce de Roxana Maracineanu. La ministre des Sports, qui a exclu l’idée d’un report de la rencontre, a en effet envisagé un huis clos pour la réception du Borussia Dortmund mercredi.

Autant dire que cette hypothèse fait trembler le club de la capitale qui, sans l’aide de son public, serait privé d’un atout important pour rattraper son but de retard. Mais l’aspect sportif n’est pas la seule inquiétude pour la direction francilienne, également préoccupée par le manque à gagner que provoquerait un huis clos. Et pour cause, le journal L’Equipe estime les pertes à environ 5 millions d’euros ! Un montant qui correspond aux recettes « jour de match », à savoir la billetterie, l’hospitalité et les ventes réalisées autour du match. Pour un club toujours menacé par le fair-play financier, ce n’est pas négligeable…