PSG : 200 millions pour Mbappé, le Qatar s’en fiche royalement

PSG : 200 millions pour Mbappé, le Qatar s’en fiche royalement

Icon Sport

En cas de coup de folie du Real Madrid avec 200 millions d'euros pour Kylian Mbappé, le PSG ne donnerait même pas son aval pour un transfert. 

Des deux côtés des Pyrénées, la presse évoque un changement radical de tempo dans l’éventuel transfert de Kylian Mbappé au Real Madrid. Les négociations auraient ainsi été rompues ces derniers jours, après l’emballement de la semaine dernière. Quand le Real Madrid avait fait deux offres coup sur coup, de 160 ME, puis 180 ME avec des bonus. Le PSG a répondu non à la première proposition, et n’a même pas daigné donner son verdict sur la deuxième offre. Malgré les velléités supposées de départ de Kylian Mbappé n’ont pas permis d’avancer, et à quelques heures de la fermeture du marché des transferts, un revirement de situation semble assez improbable. Le timing risque d’être trop juste, mais de toute façon, même si la fameuse offre à 200 millions d’euros venait à tomber de la part de la Maison Blanche, il n’est pas du tout dit que Nasser Al-Khelaïfi la regarderait avec plus d’intérêt. 

Un comportement expliqué par Manu Carreño, éditorialiste pour la Cadena SER. « L’ultimatum du Real Madrid n’a pas servi à grand-chose. Ce n’est pas que les négociations ont été rompues, c’est qu’il n’y en a pas. Le truc, c’est qu’au PSG, ils s’en fichent des 180 millions d’euros. Ce qui leur manque, ce ne sont pas les millions, ce sont les trophées et le titre en Ligue des Champions. On entend dire qu’ils pourraient accepter si le Real proposait 210, mais ils ne veulent pas vendre Mbappé. Ils ont déjà l’argent, sans compter le fait qu’ils n’ont pas le temps de trouver un remplaçant à son niveau. Personne du PSG ne s’est assis autour d’une table avec Florentino Pérez », a prévenu l’intervenant de l’émission El Larguero, persuadé que le PSG n’a jamais sérieusement envisagé de vendre Kylian Mbappé, même quand ce dernier a poussé vers la sortie. 

Le Qatar n’a pas besoin de vendre Mbappé

La richesse du Qatar comme frein total de ce transfert, cette version revient de tous bords, et explique aussi pourquoi l’enthousiasme du Real Madrid au sujet de ce transfert a vite été douché. Même si la Maison Blanche venait à monter à 200 millions d’euros, la somme officieusement demandée pour libérer Mbappé, l’argent n’est pas le nerf de la guerre, et ne le sera jamais avec l’Emirat. « Posséder en 2022, l'année du Mondial, Messi, Neymar et Mbappé dans son équipe il n'y a pas plus belle publicité. Et quand on sait que, depuis deux ans, l'État dépense 500 ME par semaine en infrastructures, qu'est-ce que représentent 180 ou 200 ME ? Rien », explique ainsi à L’Equipe une source qui suit de près l’actualité du Qatar, et qui permet de relativiser l’importance d’un tel transfert sur les finances d’un pays qui mise énormément sur son image pour exister sur le plan géopolitique.