OL : Le PSG gifle John Textor, le « beauf américain »

OL : Le PSG gifle John Textor, le « beauf américain »

Icon Sport

John Textor n'a pas tardé à prendre ses repères à l'OL et dans le football français. L'Américain a attaqué frontalement le PSG au sujet de ses académies dans le monde. La réponse parisienne ne s'est pas faite attendre. 

Si certains supporters lyonnais pensaient que John Textor laisserait Jean-Michel Aulas tout gérer à l'OL en regardant cela depuis les Etats-Unis, l'Américain les a bien pris à contre-pied. Le nouveau propriétaire américain de l'OL marche dans les pas d'Aulas, n'hésitant pas à attaquer dans la presse les rivaux du club lyonnais. Après s'être gentiment moqué de l'OM, il a attaqué plus sérieusement le PSG. Dans le journal L'Equipe, il a insinué que les académies lancées par les Parisiens pour les enfants du monde entier ne faisaient que leur vendre du rêve et des futurs contrats de joueurs. Pour lui, elles visent surtout le profit du club parisien.

Le PSG se défend, réplique et tance Textor

La réaction du club parisien a été rapide et violente. Responsable de la marque PSG, Nadia Benmokhtar a balayé d'un revers de main les accusations de John Textor. « Apparemment ce Monsieur ne sait pas que le recrutement de mineurs à l'étranger est interdit par les règlements internationaux FIFA. Et que promettre à des jeunes américains qui ont moins de 18 ans de les recruter à Paris serait illégal », a t-elle indiqué.

Le PSG a aussi réagi officiellement en attaquant l'homme d'affaires pour sa méconnaissance des lois et du football. « John Textor n'a pas compris l'essence même des PSG Academy. Il s'agit avant tout d'une école de football. Qui peut se targuer d'avoir 162 centres, dans 18 pays, capables d'accueillir en tout 22 500 enfants qui vivent leur passion ? Il ne s'agit pas de donner des maillots, d'avoir une licence, mais un véritable réseau de formation mondiale, reconnue comme l'une des meilleures écoles de football ! Le Paris Saint-Germain forme des éducateurs, qui à leur tour transmettent des valeurs d'excellence, de plaisir, de fair-play et permettent l'épanouissement de milliers d'enfants. À moindre échelle, l'Olympique Lyonnais tente de faire quelque chose de similaire avec ses académies. Je ne pense pas qu'il s'agisse dans ces académies lyonnaises, tout comme dans celle du PSG, de distribuer des maillots. Le nouvel investisseur devrait mieux savoir ce qui se passe au-delà de la Floride », a t-il publié. Si l'incertitude règne concernant la capacité de l'OL à défier sportivement son homologue parisien cette saison, médiatiquement John Textor a sérieusement lancé les hostilités en tout cas.