Mercato : Cristiano Ronaldo, une offre faite au PSG ?

Mercato : Cristiano Ronaldo, une offre faite au PSG ?

La Juventus vient de faire revenir Massimiliano Allegri sur son banc, et cela pourrait provoquer une révolution du côté de Turin où Cristiano Ronaldo n'est plus intouchable.

Au-revoir Andrea Pirlo, la Juventus n’a pas mis longtemps à tirer les enseignements d’une saison très mitigée, la perte du Scudetto étant vécue comme un affront du côté de la Vieille Dame. En décidant de redonner les clés de son équipe à Massimiliano Allegri, Andrea Agnelli souhaite que la Juve retrouve son lustre d’antan, non seulement en Italie, mais également en Ligue des champions où les campagnes désastreuses se succèdent. Pour Allegri, qui connaît bien la maison, il n’y a aucun sujet tabou au moment de ce retour, au point même que l’avenir de Cristiano Ronaldo est sur la table. Selon le Corriere dello Sport, le coach italien va réévaluer la présence des « sénateurs » comme Bonucci et Chiellini, et CR7 n’échappera pas à cette remise en question. Une information que confirme également la Gazzetta dello Sport, même si le quotidien sportif précise qu’Allegri n’a évidemment rien contre la star portugaise.

Cependant, Cristiano Ronaldo laisse planer le doute en interne sur ses intentions, et la Juventus scrute le marché, avec notamment deux joueurs qui l’intéressent, Paul Pogba et Mauro Icardi. Forcément, cela remet en piste l’hypothèse d’une possible opération qui pourrait permettre à CR7 de rejoindre Manchester United ou le Paris Saint-Germain. Massimiliano Allegri apprécie énormément Mauro Icardi, et même si ce dernier a précisé vendredi qu’il n’envisageait pas de quitter le PSG, un départ vers la Juventus ne serait pas pour lui déplaire. Lorsqu’il était encore sous contrat avec l’Inter, le nom de l’attaquant argentin avait souvent été cité chez les Bianconeri et Wanda Nara, épouse et représentante de Mauro Icardi ne serait pas contre ce retour en Italie. Cependant, dans cette opération, c'est Cristiano Ronaldo qui semble avoir les clés, et le Portugais reste très discret sur ses réelles intentions.