Mbappé et Haaland, le Real Madrid prié de pulvériser le PSG !

Mbappé et Haaland, le Real Madrid prié de pulvériser le PSG !

La passe d’armes entre Javier Tebas, la Ligue 1 et le Paris Saint-Germain continue. Ce lundi, le président de la Liga a incité le Real Madrid à aller chercher Kylian Mbappé et Erling Haaland pour humilier le PSG. 

Javier Tebas l’a décidément mauvaise. Cet été, il a vu la Liga perdre sa grande star, Lionel Messi, recruté libre par le PSG. Il espérait sûrement miser sur Kylian Mbappé comme nouvelle tête de gondole de son championnat, dès ce mois de septembre. Mais Paris s’est permis de refuser une offre avoisinant les 200 millions d'euros de la part du Real Madrid pour le champion du monde 2018. Et ce alors qu’il ne restait qu’un an de contrat à Kylian Mbappé. Depuis cet événement, Javier Tebas a repris sa propagande « anti-Qatar » dans les médias. Il accuse le PSG de violer les règles du fair-play financier. Il dénonce surtout une concurrence injuste et inégale. A l’occasion de la première journée de la Sport Integrity Week, le président de la Liga a repris son combat. Il estime que c’est au tour du Real Madrid de frapper un grand coup en attirant à la fois Kylian Mbappé et Erling Haaland en 2022. Car pour lui, le club de Florentino Pérez a, contrairement au PSG, fait les choses proprement et dans l’ordre en économisant et en vendant avant d’acheter les plus grandes stars.

« Un club comme le PSG qui a perdu 400 millions, et qui a 500 millions de masse salariale peut rejeter des offres comme celles pour Mbappé »

Et le patron de la Liga de monter au créneau pour que Madrid se fasse le Paris Saint-Germain lors du prochain marché des transferts tout comme il l'avait déjà fait la semaine passée. « Ils ont vendu pour 200 millions d'euros de joueurs. Ils ont assez de cash pour signer Mbappé et Haaland ensemble. Ils n'ont pas perdu d'argent. En plus de cela, ils ont vendu des actifs. Ce qui n'est pas compréhensible, c'est qu’un club qui a perdu 400 millions, et qui a 500 millions de masse salariale et peut rejeter des offres comme celles pour Mbappé. Les règles de contrôle en France sont défaillantes, elles se sont ouvertes pour nuire au marché européen. Le système de l'UEFA est erroné. Nous faisons marche arrière par rapport à ce qui devrait être. Il faut faire venir des investisseurs, mais pas avec des contributions illimitées et des pertes constantes. Dans un autre secteur, cela ne serait pas autorisé. Ils préfèrent gagner la Ligue des champions et perdre un milliard. De cette façon, ils gardent leurs fans heureux parce qu'ils vont gagner la Ligue des champions, mais ils ont ruiné le football. C'est très dangereux », s’est agacé Javier Tebas. La réponse ferme de Vincent Labrune il y a quelques jours ne l’a pas calmé. Le patron du football espagnol est déchaîné.