Mbappé 2025 : Vincent Labrune colle une droite à la Liga

Mbappé 2025 : Vincent Labrune colle une droite à la Liga

En réponse aux plaintes de Javier Tebas, qui critique la prolongation de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain, Vincent Labrune a envoyé un courrier à l’Espagnol. Le président de la Ligue de Football Professionnel en a profité pour tacler son homologue et les grands clubs de Liga.

Il fallait s’y attendre. Après la prolongation de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain, qui a empêché la signature de l’attaquant au Real Madrid, Javier Tebas s’est de nouveau attaqué à sa cible favorite. Pour le patron de la Liga, le nouveau contrat du Français est « une insulte au football » et le président parisien Nasser Al-Khelaïfi « est aussi dangereux que la Super League ». Des commentaires inacceptables pour Vincent Labrune qui a répondu à son homologue dans un courrier.

« Nous tenons à exprimer notre désapprobation de la manière la plus ferme, mais aussi notre incompréhension, face à vos dernières attaques contre la Ligue 1 et l'un de nos clubs, a réagi le président de la Ligue de Football Professionnel. Nous sommes d'autant plus choqués par ces attaques étant donné que vous êtes président de l'European Leagues (censées représenter toutes les ligues d'Europe, y compris la Ligue 1) et membre du Comité exécutif de l'UEFA (dont le rôle est de promouvoir les intérêts collectifs du football européen). »

« Vos attaques contre la Ligue 1, l'un de nos clubs, le Paris Saint-Germain, et l'un de nos joueurs, Kylian Mbappé, sont fondées sur votre propre interprétation d'une insoutenabilité financière et d'un déséquilibre concurrentiel, que vous attribuez de manière répétée à la Ligue 1 et à l'un de nos clubs », s’est plaint Vincent Labrune, avant de s’en prendre au Real Madrid et au FC Barcelone qui ont « battu une multitude de records » au niveau des montants de transferts et des salaires.

Labrune rafraîchit la mémoire de Tebas

La patron du foot français a également souligné les « subventions publiques illégales » et la contribution au projet de Super League des deux géants de Liga, à commencer par le Barça dont la dette à 1,5 milliard d’euros a été rappelée dans cette lettre. Pour Vincent Labrune, la Ligue 1 n’a donc pas de leçon à recevoir de la Liga. « Le fait que vous preniez publiquement et de manière répétée cette position contre la Ligue 1 sur ce sujet et que vous dénigriez notre championnat et nos clubs est à la fois inacceptable et manifestement faux », a-t-il corrigé.

« (...) Aujourd'hui, vos dénigrements irrespectueux semblent être dirigés contre Kylian Mbappé, qui est largement reconnu comme l'un des meilleurs joueurs du monde et qui n'a tout simplement pas rejoint votre championnat, par choix, malgré une offre similaire. Contrairement à vous, la Ligue 1 salue et promeut les joueurs de notre championnat et de toute l'Europe - y compris ceux de votre championnat. Quelqu'un dans vos différentes fonctions serait bien avisé de faire de même », a recadré le dirigeant français.