Les choix forts au PSG, Lionel Messi isolé !

Les choix forts au PSG, Lionel Messi isolé !

Dans le ménage effectué au PSG, Lionel Messi sera bien évidemment conservé, mais il va perdre de nombreux appuis dans le vestiaire. 

Luis Campos est confronté à une situation que ses prédécesseurs connaissent bien au Paris SG. Difficile de faire partir des joueurs, même indésirables ou écartés du groupe, en raison de leur contrat en or et de leur salaire impossible à approcher pour les futurs clubs. Mais la volonté d’effectuer un gros coup de balai est bien réelle, et cela ne plait pas vraiment à Lionel Messi. En effet, l’ancien barcelonais a connu une première saison très difficile au PSG, semblant parfois totalement perdu sur la pelouse et très peu influent sur le jeu parisien. Il a promis que la seconde saison de son contrat serait d’un tout autre acabit, et sa bonne volonté a visiblement convaincu Nasser Al-Khelaïfi. Pourtant, La Pulga, qui avait un vestiaire totalement acquis à sa cause, va probablement déchanter à la rentrée. 

En effet, Angel Di Maria, son fidèle lieutenant en sélection, a fait ses valises pour signer à la Juventus. Mauro Icardi est poussé vers la sortie, ce qui ne dérangera pas plus que ça Lionel Messi, qui ne l’apprécié guère. Mais c’est également le cas de Leandro Paredes, pour qui Luis Campos se démène afin de lui trouver un nouveau point de chute. Le numéro 30 du PSG serait donc le dernier argentin du vestiaire, et ce ne sera pas anodin. Selon le quotidien argentin Los Andes, Lionel Messi ne vivrait pas très bien cette solitude soudaine dans le vestiaire et estimerait que sa position serait tout de même bien fragilisée avec cette exode ciblé des Argentins. Mais la réalité des nouveaux dirigeants et du nouvel entraîneur est là pour rappeler que l’idée est justement de changer les mauvaises habitudes prises par le passé. 

Messi au service de Mbappé ?

En mettant Kylian Mbappé au centre du projet, et les autres joueurs, y compris les grandes stars, à son service, le Paris SG a fait le pari de créer un vestiaire plus équilibré et plus soudé que par le passé, quand les clans régnaient et que le français n’y était quasiment jamais parlé. Christophe Galtier est donc chargé de mettre ça en place, et la politique de Nasser Al-Khelaïfi et Luis Campos va aider à tirer dans le même sens.