Le PSG et l'OM stoppent le boycott de Canal+ !

Le PSG et l'OM stoppent le boycott de Canal+ !

Photo Icon Sport

Dans deux communiqués publiés à quelques minutes d'écart lundi soir, le Paris Saint-Germain et l'OM ont annoncé que le boycott de Canal+ décidé il y a dix jours était terminé. Le club de la capitale et son homologue phocéen ont justifié  cette décision en affirmant avoir obtenu que les choses changent dans la manière dont le football sera traité. 

« Le Paris Saint-Germain, satisfait de la volonté de la LFP de clarifier les conditions dans lesquelles seront désormais exploitées les images des joueurs à la sortie des terrains, suspend son gel des relations avec le Groupe Canal Plus. La décision du Paris  Saint-Germain de suspendre toutes relations avec les chaînes du groupe Canal +  était justifiée par notre volonté de changer les choses. Nous avons de bonnes raisons de penser que notre message est passé auprès de la LFP. Les positions fortes prises par son Président Frédéric Thiriez en faveur d’une modification dès la saison prochaine des conditions dans lesquelles les images des joueurs seront prises au moment de leur entrée dans les vestiaires nous semblent constituer une avancée réelle pour l’ensemble des clubs professionnels.Le CNOSF lui-même a reconnu que les images tournées au moment de l’entrée dans les vestiaires “ont reçu une publicité” qui a fortement influencé les opinions de la Commission de discipline. Nous attendons du diffuseur qu’il veille à respecter l’intimité des joueurs une fois sortis du terrain plutôt que de dérober par tous les moyens leurs réactions dans des moments de tension et de frustration extrêmes. Dans un souci d’apaisement alors que la fin de saison promet d’être intense jusqu’à son terme, nous décidons de suspendre notre décision, mais nous resterons vigilants à protéger nos joueurs et nous veillerons aux conditions dans lesquelles seront diffusées les images produites », a d'abord indiqué le Paris Saint-Germain dans un communiqué.

Dans la foulée, l'Olympique de Marseille y allait aussi de son communiqué. « A la suite de la décision de la Ligue de Football Professionnel de ramener la suspension infligée à Dimitri Payet de deux à un match, l'Olympique de Marseille renonce à toute mesure restrictive à l'encontre des équipes du groupe Canal+ chargées d'assurer la couverture de ses rencontres. L’OM se félicite que la LFP ait choisi de suivre les recommandations du CNOSF qui a reconnu que les faits reprochés au joueur marseillais l'avaient été «en l'absence des membres du corps arbitral qui n'ont pu en prendre connaissance que par le biais d'une diffusion télévisée d'images tournées alors que le joueur ne savait pas être filmé et enregistré». Le CNOSF précise que «les paroles prononcées» par Dimitri Payet «semblent également résulter d'une frustration liée à un contexte sportif tendu» et qu'il est souhaitable de «mieux définir avec les diffuseurs le champ d'intervention de ces derniers et la publicité des images captées». A ce sujet, l'Olympique de Marseille tient à préciser qu'elle a pu avoir, au cours de ces derniers jours, des discussions constructives avec la direction de Canal+ et qu'elle est convaincue qu'une avancée positive a pu être enregistrée sur ce dossier particulièrement important pour tous les clubs de L1 », a précisé l’OM.