Le PSG a un ennemi plus fort que le fair-play financier !

Le PSG a un ennemi plus fort que le fair-play financier !

Photo Icon Sport

Le Paris Saint-Germain ne sait pas encore à quelle sauce il sera mangé par l’UEFA en matière de fair-play financier, mais pour Nasser Al-Khelaifi ce n’est plus réellement le problème majeur pour le PSG. En effet, comme le rappelle le président du club de la capitale, avec la mise en place des nouveaux droits télés en Angleterre, l’ouragan financier va balayer non seulement Paris, mais également la totalité des clubs qui ne jouent pas en Premier League. Dans un an, les équipes anglaises vont se répartir 2,3 milliards d’euros par saison et forcément les budgets des grosses écuries vont exploser. Un sujet dont Nasser Al-Khelaifi espère que l’UEFA se saisira.

« Aujourd’hui, le fair-play financier, ce n’est plus seulement le problème du PSG, mais celui de tous les clubs, qu’ils soient allemands, espagnols ou italiens en raison du futur contrat télé de la Ligue 1 anglaise. C’est un grand problème pour l’UEFA désormais. Comment le fair-play financier va-t-il intégrer cela ? L’UEFA doit changer les règles, j’ai confiance en elle pour qu’elle le fasse », a reconnu, dans Le Parisien, le président du Paris Saint-Germain, qui sait que cette bataille ne sera pas non plus facile à gagner, même si cette fois le PSG pourrait être rejoint par quelques clubs « historiques ».