Le PSG a piégé Neymar, et ça marche !

Le PSG a piégé Neymar, et ça marche !

Adepte du poker, Neymar a été victime d'un gros coup de bluff de la part du PSG, qui a mis son départ dans la balance pour le faire réagir. 

La fin du bling-bling, le grand coup de balai et la révolution, les termes ont fleuri pour expliquer les changements qui allaient intervenir au PSG après l’échec de la saison passée. Mais jusqu’où le PSG est-il capable d’aller pour montrer que le changement, c’est vraiment maintenant ? Pas si loin que cela selon la presse espagnole, qui s’amuse de la rumeur envoyant Neymar loin de Paris pour cet été. Depuis la petite phrase de Nasser Al-Khelaïfi sur les changements à venir et la fin du statut des stars intouchables à Paris, l’idée de voir le Brésilien partir pour souder le vestiaire et faire de la place à des joueurs plus collectifs a fait son chemin. Bien évidemment, de nombreux problèmes se sont immédiatement posés sur le club capable de faire venir Neymar, ou sur la volonté du jouer de réellement quitter le PSG, ce qui ne semble pas être le cas. 

Neymar sur le banc, pour le faire partir ?

Ces derniers jours, la liste des joueurs appelés à quitter Paris cet été est sortie, avec une dizaine de noms dans le lot. Marca l’a examiné et a bien noté que Neymar ne faisait absolument pas partie de cette liste. Dans ses colonnes, le journal madrilène s’en est même amusé, expliquant que le PSG avait surtout la volonté de faire peur au « Ney » pour qu’il change ses habitudes, redevienne un joueur décisif, important et capable de faire basculer un match capital, ce qui n’est plus vraiment son cas. Un coup de pression qui semble avoir fonctionné, puisque l’ancien barcelonais est revenu de vacances en avance, et semble déterminé à l’idée de frapper fort cette saison avec le Paris SG. Les dirigeants parisiens espèrent surtout que ce n’est pas uniquement pour se mettre en jambes en vue de la Coupe du monde. 

La réponse viendra au cours de cette saison 2022-2023 où Neymar, du haut de ses 30 ans, sera particulièrement attendu. Car même s’il a encore un contrat très longue durée avec le PSG, et encore prolongé au 1er juillet dernier, une nouvelle saison décevante finirait par achever la patience des dirigeants qataris, et notamment de l’Emir pour qui le vent a tourné en ce qui concerne le Brésilien. Désormais, seules deux choses peuvent pousser l’ancien prodige de Santos vers la sortie. Si le PSG venait à recruter un énorme joueur offensif dans les prochaines semaines. Et si Neymar devait perdre sa place de titulaire cette saison en raison des choix de Christophe Galtier. L’entraineur français sera le premier depuis bien longtemps à avoir enfin les pleins pouvoirs pour mettre une star sur le banc, et il n’est pas certain que le Brésilien le supporte longtemps si cela devait devenir une habitude.