Idrissa Gueye fâché contre le PSG !

Idrissa Gueye fâché contre le PSG !

Icon Sport

Vivement que la saison se termine. Malgré un dixième titre de champion de France en poche, le Paris Saint-Germain n'a pas été épargné, sur comme en dehors du terrain. Le cas Idrissa Gueye pourrait être la goutte d'eau qui fait déborder le vase. 

Il n'avait pas besoin de ça. Longtemps sous le feu des critiques après son élimination dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions, pointé du doigt notamment pour l'affaire Hamraoui, le PSG se retrouve à nouveau dans de sales draps concernant son milieu de terrain Idrissa Gueye. Comme la saison dernière, le joueur de 32 ans a brillé par son absence lors de la journée de lutte contre l'homophobie. Mais contrairement à l'an passé, son club n'a pas cherché à le couvrir. Sera-t-il miraculeusement de retour pour la der' de la saison samedi au Parc des Princes face à Metz ? 

La tension monte entre Gueye et le PSG

Pour rappel, début mars, PSG TV avait diffusé les images du geste involontaire d'Idrissa Gueye, qui avait blessé Kylian Mbappé à la veille du match capital de Ligue des champions face au Real Madrid. L'ancien Lillois avait alors été pris pour cible sur les réseaux sociaux. Même constat ou presque le week-end dernier au sortir de ce fameux déplacement à Montpellier, largement remporté par Paris (0-4). Mauricio Pochettino, le coach du champion de France en titre, a expliqué qu'Idrissa Gueye n'était pas blessé. L'intéressé n'aurait pas apprécié cette communication qui l'expose une fois de plus, somme toute logiquement. Selon L'Équipe, les convictions religieuses du joueur l'ont poussé à ne pas être du voyage dans l'Hérault. 

Si les deux affaires sont bien différentes sur le fond comme sur la forme, force est de constater qu'Idrissa Gueye ne se sent pas apprécié et protégé au sein du PSG. Le récent champion d'Afrique avec le Sénégal, sous contrat avec le PSG jusqu'en 2023, semble agacé par l'attitude du club de la capitale à son égard. Va-t-on le revoir un jour sous les couleurs parisiennes ? Rien n'est moins sûr.