Ibrahimovic juge sa suspension « une honte pour le football »

Ibrahimovic juge sa suspension « une honte pour le football »

Photo Icon Sport

Resté muet jeudi puisqu’il ne s’est pas présenté devant la commission de discipline, Zlatan Ibrahimovic a finalement pris la parole sur son propre réseau social pour commenter sa suspension de quatre matchs, dont un par révocation du sursis. Autant le dire tout de suite, l’attaquant parisien n’a pas du tout apprécié cette décision, lui qui avait tout de même été pressé par son club de s’excuser après son dérapage verbal à la fin du match face à Bordeaux. Mais le Suédois estime que, ni son fameux « pays de merde », ni son altercation verbale avec le quatrième arbitre, ne méritaient une suspension.  

« Maintenant, les gens peuvent se rendre compte par eux-mêmes et voir de leurs propres yeux plutôt que ce soit moi qui le leur dise. La situation entière est devenue une blague, ridicule et non-professionnelle. C'est une honte pour le football. J’aurais été encore plus content si j’avais été suspendu pour le reste de la saison, comme ça j’aurais déjà pu partir en vacances. Mes mots ne visaient pas l’arbitre, nous avons parlé normalement et il l’a confirmé. Si ces mots avaient été destinés à l’arbitre, je me serais excusé auprès de lui au moment où je les aurais prononcés », a expliqué Zlatan Ibrahimovic, qui va manquer un mois de compétition en Ligue 1, et semble surtout désormais conforté dans sa faible opinion du football français, ses arbitres et ses instances.