Haaland-Mbappé, le Real KO, le PSG peut foncer !

Haaland-Mbappé, le Real KO, le PSG peut foncer !

Icon Sport

Courtisé par le Real Madrid, Erling Haaland remet en cause son avenir en fonction de Kylian Mbappé. La porte risque de s’ouvrir pour le Paris Saint-Germain, qui n’en demande pas tant.

Erling Haaland et Kylian Mbappé ont l’avantage de représenter le présent et l’avenir du football mondial. Et leurs situations contractuelles font saliver les plus grandes écuries européennes. L’attaquant norvégien aurait une clause lui permettant de quitter le Borussia Dortmund pour 80 ME l’été prochain. Kylian Mbappé, lui, approche à grands pas de la fin de son contrat avec le PSG. Il refuse de prolonger malgré les offres stratosphériques du Qatar, qui feraient de lui le joueur le mieux payé devant Lionel Messi et Neymar. Mais le champion du monde 2018 n’a qu’un rêve : jouer pour le Real Madrid. Le PSG l’a retenu alors que Florentino Pérez a lancé quelques offensives avoisinant les 200 ME à la fin du mois d’août. Il sera en revanche libre de s’engager où il veut si la situation reste la même. Le Real Madrid a raté sa chance mais compte bien remporter la mise en 2022. Attention, les Merengue risquent d’avoir un choix cornélien à faire.

Haaland veut rejoindre le Real Madrid mais sans Mbappé

Selon les informations de Marca, Erling Haaland, lui aussi dans le viseur du Real Madrid, veut rejoindre la capitale espagnole si et seulement s’il débarque seul, sans son « rival » Kylian Mbappé. Reste à savoir quelle serait la priorité de Florentino Pérez, qui économise depuis plusieurs saisons. La solution la plus simple semble mener à Kylian Mbappé, libre dans quelques mois. Erling Haaland coûterait une certaine somme, sans parler des exigences de son célèbre agent, Mino Raiola. Si le Real Madrid opte en effet pour l’international français, une porte s’ouvrirait très clairement pour le PSG dans le dossier Erling Haaland. Attention néanmoins à la concurrence de Manchester United. Ole Gunnar Solskjaer aurait déjà contacté le buteur du Borussia Dortmund. L’Europe doit s’attendre à un jeu de chaises musicales dans quelques mois.