Aulas accuse le PSG de prendre l'OL « pour des blaireaux »

Aulas accuse le PSG de prendre l'OL « pour des blaireaux »

Photo Icon Sport

Jeudi dernier, après le tirage au sort qui a mis le PSG sur la route de l'OL au Parc des Princes en Coupe de France, Jean-Michel Aulas a proposé au club de la capitale de l'accueillir au Parc Olympique Lyonnais.

Une proposition faite la main sur le coeur, histoire de pouvoir avancer la rencontre pour rendre service au Paris Saint-Germain sur le plan du calendrier. Une proposition qui a bien évidemment fait sourire Laurent Blanc, lequel a rappelé que l'ordre du match avait été fixé par le tirage au sort. Loin de se contenter de cela, le président de l'Olympique Lyonnais en a remis une couche dimanche soir, et a cette fois mis un peu moins les formes.

« S’ils avaient été honnêtes, ils auraient dit qu'ils voulaient battre Lyon et nous prendre pour des poireaux. Dans ce cas, ma proposition n'est pas satisfaisante. Mais s'ils veulent venir jouer mercredi après-midi, c'est toujours valable. C'est la bonne solution quand on a envie d'être fair-play (…) Il ne faut pas nous prendre pour des blaireaux. J'ai entendu dire que leur priorité était de prendre des points UEFA pour tous les clubs français en Ligue des Champions. (...) On a un stade magnifique, la pelouse est aussi belle qu'à Paris et l'aéroport est à quinze minutes. Donc ils peuvent être chez eux à 21h. S'ils veulent préparer dans de bonnes conditions Chelsea et faire des points pour leurs petits copains, c'est la bonne solution. Si après l'objectif c'est de nous battre à plate couture, alors il ne faut pas alors dire que c'est pour les autres », a lancé, sur OL-TV, un Jean-Michel Aulas, qui devait probablement bien se douter que le Paris Saint-Germain n’allait pas accéder à sa demande.