Accord avec Reims, Ekitike fonce vers le PSG !

Accord avec Reims, Ekitike fonce vers le PSG !

Icon Sport

Longtemps annoncé proche de Newcastle, Hugo Ekitike a finalement refusé l’offre des Magpies. L’attaquant du Stade de Reims privilégie un départ au Paris Saint-Germain qui aurait trouvé un accord pour son transfert.

Finalement, Hugo Ekitike n’aura peut-être pas à regretter sa décision. Alors que Newcastle s’était entendu avec le Stade de Reims pour son transfert, l’attaquant de 20 ans a fait patienter les Magpies pendant de longues semaines, avant de refuser leur proposition. De quoi agacer son président Jean-Pierre Caillot qui l’avait menacé de le retenir s’il ne trouvait pas rapidement sa prochaine équipe. Apparemment, le coup de pression n’a pas influencé Hugo Ekitike.

Ekitike se rapproche du PSG

L’international U20 français a sagement attendu la bonne opportunité, sachant qu’un certain Luis Campos suivait sa situation. Résultat, le conseiller football du Paris Saint-Germain s’est manifesté. Et selon le journaliste du Telegraph Mike McGrath, le club de la capitale a trouvé un accord avec le Stade de Reims. Aucun montant n’est révélé. Mais rappelons que Newcastle avait promis 36 millions d’euros, plus 10 millions d’euros de bonus. On peut penser que le Paris Saint-Germain devra se rapprocher de cette somme pour s’offrir Hugo Ekitike, lequel avait donné son accord de principe aux Parisiens pour entamer des discussions. L'informateur italien Nicolo Schira évoque une offre de 30 millions d'euros qui serait proche d'être acceptée.

A noter que les négociations ne sont pas aussi avancées d’après Loïc Tanzi. Le spécialiste de RMC, lui, affirme qu’une récente réunion a bien permis aux deux clubs de se rapprocher, sans pour autant parvenir à un accord total. Quoi qu’il en soit, le dossier semble en bonne voie dans la mesure où le Paris Saint-Germain n’aura sûrement aucun mal à s’entendre avec le Rémois. A ce rythme, Hugo Ekitike pourrait devenir la deuxième recrue estivale du Paris Saint-Germain, en attendant peut-être l’arrivée d’un autre attaquant comme Gianluca Scamacca, Robert Lewandowski ou Gonçalo Ramos, les autres cibles de Luis Campos.