Vente OL : Lyon bloque tout, suspense maximum !

Vente OL : Lyon bloque tout, suspense maximum !

L'Olympique Lyonnais est entré dans une semaine décisive concernant le passage de témoin entre Jean-Michel Aulas et John Textor. OL Groupe a déjà pris une décision forte.

La cession de l’Olympique Lyonnais à John Textor est prévue le 21 octobre, mais à 48 heures de ce rendez-vous décisif, OL Groupe a annoncé ce mercredi, et avant l’ouverture de la bourse, que l’action, qui valait 2,80 euros, ne serait pas cotée ce jour. Pour justifier cette suspension, l’Olympique Lyonnais a précisé qu’une annonce devrait rapidement intervenir concernant les négociations avec l’homme d’affaires américain. « A la demande d'OL Groupe, Euronext suspendra la cotation des actions et des OSRANEs émises par la Société et cotées sur Euronext Paris, à compter de l'ouverture du marché aujourd'hui et dans l'attente de la publication d'un communiqué de presse relatif à l'opération avec Eagle Football », indique l’OL, qui n’en dit pas plus sur la nature de cette annonce.

Aucune crainte du côté de Lyon

Cette décision n'est toutefois pas totalement une surprise puisqu'un tel choix avait été fait lorsqu'une première communication officielle avait été réalisée concernant les négociations entre OL Groupe et Eagle Groupe, qui doit reprendre l'Olympique Lyonnais pour le compte de John Textor. Il s'agit d'éviter des mouvements trop brusques sur la cotation d'OL Groupe. Il faut toutefois être prudent, puisque le processus de vente a déjà été reporté une première fois en septembre. Cependant, les échos en provenance des bureaux du club de Jean-Michel Aulas sont tous positifs, Textor semblant avoir trouvé les moyens financiers qui lui faisaient un peu défaut il y a quelques semaines. Mais s'agissant d'une négociation proche de 800 millions d'euros, il faut évidemment tout prendre avec des pincettes, même si cette fois jamais la vente de l'OL n'a semblé aussi proche, l'Américain ayant été consulté la semaine passée pour finaliser le départ de Peter Bosz et la venue de Laurent Blanc.