Vente OL : Ce qu'il faut retenir de la présentation de John Textor

Vente OL : Ce qu'il faut retenir de la présentation de John Textor

Icon Sport

Après l’officialisation de la prise d'actionnariat de John Textor lundi, l’Olympique Lyonnais a organisé une conférence de presse de présentation ce mardi. L'occasion d'y voir plus clair sur l’implication de l’investisseur américain dans le projet du club.

Le moment était très attendu par les supporters de l’OL. Suite à l’annonce, du rachat des parts de l’OL Groupe détenues par Pathé et IDG Capital lundi soir, le nouvel actionnaire et Jean-Michel Aulas se présentaient cet après-midi devant les journalistes pour fixer les grandes lignes de ce que sera l’Olympique Lyonnais sous la gouvernance Textor.

John Textor promet une grande implication, mais pas d'ingérence

Après un bref rappel du déroulé des opérations et une présentation de John Textor, Jean-Michel Aulas a donc laissé la parole à l’homme d’affaires américain. Après s’être excusé de ne pas parler en français (et présenté ses excuses pour cela à sa maman française !), John Textor a précisé pourquoi il avait choisi d’investir dans l’OL. En premier lieu, le nouvel homme fort de l’OL a tenu à rappeler son amour pour le football et s’est présenté comme quelqu’un de très investi dans ses projets. Il a également indiqué qu’il se rendrait à Lyon, et particulièrement à l’Académie de l’OL, très régulièrement. Il a par ailleurs évoqué comment un premier échec en Chine lui avait forgé une solide expérience dans la gestion de projets liés au football.

L’arrivée de John Textor ne signifie pas un retrait immédiat de Jean-Michel Aulas. Comme indiqué lundi, JMA restera à la tête de l’OL pendant encore trois années supplémentaires. Un point sera fait à l’issue de ces 3 ans. Aussi, il restera le principal garant du projet sportif. John Textor a fait savoir qu’il n’interviendra pas dans le choix de l’entraîneur notamment. Aussi, l’homme d’affaires a dit qu’il souhaitait mettre un point d’honneur au développement des jeunes au sein du club et donc au centre de formation. Il a aussi pris en exemple le travail réalisé par Jean-Michel Aulas ces dernières années au niveau des infrastructures du club ou de l’équipe féminine. « J'aimerais que tous les clubs deviennent ce qu'est l'OL. Ce club représente le sport, avec le basket aussi. L'OL a déjà dépassé ses frontières, il fait déjà partie des 20 plus grands clubs au monde. Pourquoi j'arriverai ici avec l'ambition de changer les choses ? Si j'arrivais en tant que directeur, je serais un peu fainéant je pense, c'est pourquoi j'arrive en tant que ressource », a souligné l'investisseur américain. 

Pas de LBO pour racheter l’OL

Sur un plan économique, plusieurs données intéressantes ont été évoquées pendant cette conférence de presse. Tout d’abord, Jean-Michel Aulas a confirmé une augmentation immédiate du capital de 86 millions d’euros qui sera en grande partie dévolue au prochain mercato. Aussi, John Textor a tenu à éclaircir un point très important concernant les modalités de son investissement. Beaucoup craignaient que l’investisseur avait mis en place un rachat des parts via un emprunt, ou encore LBO dans le jargon économique (leveraged buy-out). Une version réfutée par le principal intéressé qui a rappelé fermement qu’il détestait avoir des dettes et ce type d’opération. « Nous achetons les parts, et si nous les finançons avec nos actifs personnels, il n'y a pas un seul dollar de dette qui sera imputé au club dans notre acquisition. Je déteste ça », a précisé l'homme d'affaires.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

Pour finir, John Textor a tenu à afficher de belles ambitions sportives. Pour lui, l’objectif de son arrivée à l’OL est de permettre au club de gagner à nouveau des titres à court terme et surtout, de viser la Ligue des Champions à moyen terme. Il est également revenu sur la polémique à propos de ses déclarations sur les fonds souverains : « Je n'aime pas les projets comme le PSG. (...) Si on continue à faire ce que fait Jean-Michel depuis quelques années et qu'on y amène du divertissement et de la technologie on va pouvoir gagner plus d'argent qu'avec un investisseur qatari (...) J'espère qu'on pourra les battre dès la saison à venir » .  La conférence de presse s’est terminée par un petit cadeau de Jean-Michel Aulas qui a offert un maillot de l’OL floqué 2022 à l'Américain.