Une décision ruineuse pour l'OL face au PSG ? Aulas va hurler

Une décision ruineuse pour l'OL face au PSG ? Aulas va hurler

Icon Sport

Le 9 janvier prochain, l'OL recevra le PSG pour la 20e journée de Ligue 1. Un match attendu pour bien commencer l'année 2022 avec l'accueil des stars du PSG, une rencontre qui fait déjà saliver les supporters. La perspective, pour eux, de voir Messi à Lyon pourrait toutefois prendre fin dans 48 heures.

OL-PSG, voilà de quoi bien démarrer l'année 2022 pour les supporters de l'OL. Peut-être pas avec une victoire mais déjà avec l'assurance de voir une grande équipe et des joueurs réputés fouler la pelouse du Groupama Stadium. Lionel Messi, septuple Ballon d'Or, Kylian Mbappé, Sergio Ramos pour un match de gala dans une enceinte qui affiche près de 60 000 places. Et, surtout, la perspective pour Jean-Michel Aulas de recettes fort intéressantes dans ce match de gala, l'un des plus importants avec OL-OM et OL-ASSE lors desquels les prix partent nettement à la hausse. Toutefois, le business plan parfait se heurte à un fameux obstacle, la commission de discipline de la LFP.

L'incident de la bouteille va connaître son dénouement

En effet, ce mercredi, les instances juridiques de la Ligue vont rendre leur verdict concernant les incidents survenus lors du dernier Olympico, le 21 novembre dernier. Ce soir-là, un supporter avait touché Dimitri Payet à la tête avec une bouteille entraînant l'interruption de la partie au bout de quatre minutes. Un projectile qui pourrait doucher les espoirs de voir le PSG à Décines prochainement. En effet, outre une perte de points voire de la rencontre, l'OL risque une condamnation pour plusieurs matches à huis-clos. Déjà touché à titre conservatoire par un huis-clos face à Reims, mercredi dernier, l'OL voit ses prochaines rencontres menacées. L'OL doit d'abord accueillir Metz, le mercredi 22 décembre prochain pour la 19e journée, avant la réception du PSG après la trêve. A part un hypothétique 1/16e de finale de Coupe de France début janvier, aucune autre rencontre n'est prévue avant. Pour rappel, Nice avait écopé de trois matches à huis-clos pour les incidents lors de Nice-OM. Une telle sanction priverait l'OL de ses supporters pour la réception du PSG, et le président Aulas de recettes très importantes avec une telle affiche.