Samuel Umtiti gratuit plus tôt que prévu, la bonne surprise pour l’OL !

Samuel Umtiti gratuit plus tôt que prévu, la bonne surprise pour l’OL !

Icon Sport

Placardisé au FC Barcelone, Samuel Umtiti pourrait avoir la possibilité de rompre son contrat l’été prochain. Un grand pas en vue d’un éventuel retour à l’Olympique Lyonnais. 

Samuel Umtiti vit des saisons extrêmement compliquées depuis son sacre à la Coupe du monde 2018, en Russie, où il avait été impressionnant aux côtés de Raphaël Varane. Certains disent qu’il s’est « sacrifié » pour la France. Le défenseur central a en effet enchaîné les galères depuis trois ans, notamment à cause de son genou gauche, sur lequel il a beaucoup forcé. Mais alors que les pépins physiques semblent enfin derrière lui, Samuel Umtiti, pourtant utilisé lors de la préparation estivale, n’a jamais eu sa chance cette saison. L’entraîneur du FC Barcelone, Ronald Koeman, ne lui a pas accordé une seule minute de jeu depuis le début de l’exercice 2021-2022. Pourtant, son équipe ne se montre pas forcément rassurante derrière, au contraire. Privé de temps de jeu, Samuel Umtiti pourrait bien se servir d’un point du règlement de la FIFA pour se libérer en juin prochain, à en croire les informations de Todos Fichajes.

Moins de 10% des matchs, Umtiti peut résilier son contrat

L’article 18.3 du Règlement sur le Statut et le Transfert des joueurs de la FIFA a en effet une importance toute particulière dans le cas Umtiti. Il stipule qu’un joueur ayant disputé moins de 10% des matchs officiels de son équipe à l’issue d’une saison peut faire la demande de résilier son contrat prématurément. Samuel Umtiti, lié au FC Barcelone jusqu’en 2023, se libérerait ainsi de sa dernière année de contrat. Cette hypothèse ne devrait pas ravir le Barça, qui aimerait obtenir une petite indemnité de transfert pour son joueur, recruté 25 ME en 2016. Mais elle permettrait au club catalan de se libérer d’un gros salaire. Samuel Umtiti veut-il lui-même dire adieu à ses 9 ME annuels ? Ce n’est pas certain. Dans ce contexte, son club de cœur, l’OL, pourrait bien avoir les arguments pour le convaincre de revenir à « la maison ».