PSG-OL : Aulas bientôt plus « emmerdé » par la jauge !

PSG-OL : Aulas bientôt plus « emmerdé » par la jauge !

Icon Sport

L'affiche OL-PSG prévue dimanche prochain au Groupama Stadium pourrait finalement se jouer devant plus de 5.000 spectateurs, mais le flou est encore total autour des choix du gouvernement.

Dans quatre jours, l’Olympique Lyonnais jouera son premier match de l’année 2022 et il aura une sacrée importance puisque l’équipe de Peter Bosz recevra dans son stade le Paris Saint-Germain. Une affiche de gala qui dans une autre période aurait fait le plein du stade rhodanien, et permis à l’OL de remplir ses caisses. Mais l’épidémie est passée par là, et à cet instant, Jean-Michel Aulas ne sait pas s’il pourra faire venir 5.000 spectateurs, comme l’impose la loi actuelle, ou s’il peut au contraire compter sur 10.000…15.000 ou plus de supporters. Au point même que Lyon a adressé à ses abonnés un message qui résume la situation de flou qui entoure ce dossier : « Nous faisons tout notre possible pour faire évoluer cette jauge à la hausse compte tenu des capacités d’accueil de notre stade. Nous sollicitons depuis, sans relâche, les autorités pour permettre au plus grand nombre d’entre vous de pouvoir assister à cette grande affiche et cela, dans les meilleures conditions d’accueil sanitaires ».

OL-PSG avec quelle jauge ? Impossible de savoir

Car si dans un premier temps, l’idée même de faire une jauge évolutive liée à la contenance de chaque stade avait été balayée par les élus, l’exemple de Lens-Lille a visiblement fait réfléchir de toute urgence ceux qui nous gouvernent. Les dirigeants du RC Lens ont prouvé que cette jauge de 5.000 personnes était une mauvaise idée dans la pratique, puisque pour des raisons économiques puisque mardi soir les 5.000 supporters de Lens étaient massés dans la même tribune, balayant l’idée d’une quelconque distanciation sociale. Résultat, peu avant 22 heures, Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des sports, a annoncé que le gouvernement avait fait passer devant l’assemblée nationale un texte permettant de moduler la jauge : « Un amendement du Gouvernement a été adopté à l’Assemblée Nationale dans le cadre de la loi sur le pass vaccinal pour aller au-delà du plafond de 2000 spectateurs en intérieur et 5000 dehors, en ouvrant la possibilité d’appliquer des jauges proportionnelles. Pas de manière systématique car cela pénaliserait les petites enceintes, mais spécifiquement pour les grands équipements sportifs. »

Autrement dit, 48 heures après que le ministre de la Santé ait jugé inapplicable cette modulation de la jauge en raison de la complexité des choses, tout avait changé, ce qui va évidemment réjouir les dirigeants des clubs de football et les les supporters. Mais la loi doit encore être adoptée et compte tenu des événements de ces dernières heures, il n’est pas dit que cette mesure sera applicable dès le week-end prochain et donc pour le choc OL-PSG. Gouverner c'est prévoir, dans ce cas précis, on constate rigoureusement le contraire, puisque ce dossier a été pris par dessus la jambe.