OL : William Carvalho à Lyon, 24 heures chrono

OL : William Carvalho à Lyon, 24 heures chrono

Icon Sport

Les négociations se poursuivent entre l’OL et le Bétis Séville dans le cadre d’un potentiel échange entre Houssem Aouar et William Carvalho.

Le mercato de l’Olympique Lyonnais est presque complet avec les arrivés déjà bouclées de Corentin Tolisso, Johann Lepenant, Alexandre Lacazette et plus récemment Nicolas Tagliafico. Mais en interne, l’OL travaille toujours sur une arrivée afin de combler totalement l’entraîneur Peter Bosz. La semaine dernière, l’entraîneur néerlandais de l’OL a confié qu’il souhaitait encore l’arrivée d’un milieu défensif capable de jouer seul en sentinelle dans le 4-3-3 qu’il souhaite mettre en place dans la capitale des Gaules. « À mon avis, c'est le rôle le plus compliqué dans mon équipe. Ce joueur doit être intelligent et savoir parfaitement se positionner. Et il doit être costaud » a prévenu Peter Bosz, dont la description correspond à un certain William Carvalho. Cela tombe bien, des négociations sont en cours entre l’OL et le Bétis Séville pour un échange entre le milieu défensif portugais et Houssem Aouar.

Négociations mercredi entre l'OL et le Bétis

Actuellement en stage avec le Bétis Séville, qui affronte l’Olympique de Marseille mercredi soir en Angleterre, William Carvalho est un joueur dont le profil a été validé par Peter Bosz, qui souhaite une concurrence entre Johann Lepenant et une recrue pour le poste de sentinelle à l’OL la saison prochaine. Depuis quelques jours, les négociations semblaient au point mort entre Lyon et le Bétis Séville, principalement en raison des exigences salariales -trop- importantes d’Houssem Aouar. Mais à en croire les informations du média spécialisé Estadio Deportivo, les négociations vont reprendre mercredi, soit dans un peu moins de 24 heures entre l’OL et les dirigeants espagnols du Bétis Séville. Objectif de toutes les parties : trouver au plus vite un accord afin que William Carvalho rejoigne l’OL et qu’Houssem Aouar fasse en contrepartie le chemin inverse. Reste maintenant à voir si les planètes s’aligneront et si le Portugais deviendra la future sentinelle de Lyon, un cran en-dessous de Corentin Tolisso et de Maxence Caqueret sur le terrain dans l’esprit de Peter Bosz, qui imagine déjà un milieu de terrain ultra-performant à Lyon la saison prochaine. Surtout quand on sait que Jeff Reine-Adelaïde, Romain Faivre ou encore Lucas Paqueta composent également l’effectif lyonnais dans ce secteur de jeu.