OL : Un ticket européen, ce serait déjà un exploit !

OL : Un ticket européen, ce serait déjà un exploit !

Icon Sport

Actuellement dixième du classement de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais ne peut plus vraiment croire à une place sur le podium. Et même pour les accessits, rien n'est gagné pour la formation de Peter Bosz avant de recevoir Angers.

Les chiffres ne mentent pas, et pour l’instant ils ne sont pas flatteurs pour l’Olympique Lyonnais. Après 29 journées de championnat, l’équipe de Peter Bosz pointe à une peu glorieuse 10e position alors que l’OL sort d’une série de 5 matchs avec une seule victoire. Même s’il tente de persuader les supporters que le podium est toujours envisageable, Jean-Michel Aulas n’y parvient plus, et si le club rhodanien veut jouer la Ligue des champions la saison prochaine il faudra gagner l’Europa League en éliminant d’abord West Ham, puis le FC Barcelone, avant de s’imposer en finale. Un challenge pas gagné. Pour Lyon, il faut désormais penser à finir à une place qualificative pour la prochaine Europa League ou pire la Ligue Europa Conférence, et ce ne sera pas un mince exploit, car de nombreuses équipes peuvent prétendre à ces tickets supplémentaires. A quelques heures de la réception d’Angers au Groupama Stadium, Le Progrès a fait les comptes et c’est une évidence Anthony Lopes et ses coéquipiers n’ont plus de temps à perdre.

Lyon doit prendre un max de points pour rêver d'Europe via la Ligue 1 

Pour Thibaut Alex, journaliste du quotidien régional, la situation est grave, mais pas encore désespérée pour l’Olympique Lyonnais dans ce challenge en Ligue 1 alors que l’on est entré dans la dernière ligne droite de la saison 2021-2022. « La situation du 10e de Ligue 1 avec 42 points (plus faible total après 29 journées depuis 1996-1997, 40 pts) apparaît si critique qu’un retour en C1, après deux ans d’abstinence, relève de la science-fiction (...) Les « si » déboulent en escadrille, et miser sur une qualification en C3, voire en C4, via la joute domestique, appartient à un monde un peu plus réaliste. Dans le détail, l’OL doit intégrer le Top 5 (voire le Top 6, si Nice remporte la Coupe de France et rétrocède ainsi son billet européen) pour ne pas finir la saison bredouille. Au détour de la 30e journée, le club olympien accuse un retard considérable sur la 4e place des Niçois (9 longueurs), en plus d’un goal-average tout juste positif (+3). Mais il reste 27 points à glaner pour l’OL, ce qui encore un peu de marge pour tenter de boucher les écarts avec au moins les cinquième et sixième », fait remarquer le journaliste, histoire de trouver un peu de positif.