OL : Un plan contre Mbappé et Neymar à Lyon ?

OL : Un plan contre Mbappé et Neymar à Lyon ?

L'Olympique Lyonnais joue un match probablement décisif dans la course au titre dimanche contre le PSG. Pour Marcelo, il va déjà falloir maîtriser Kylian Mbappé et probablement Neymar.

Au match aller, au Parc des Princes, l’OL avait montré au Paris Saint-Germain qu’il fallait compter sur Lyon cette saison, la formation de Rudi Garcia s’imposant sur le terrain de ses rivaux. Et c’est peu dire que les retrouvailles entre Lyon et le PSG, dimanche à 21h au Groupama Stadium, sont attendues, car il est évident que les deux clubs n’ont plus vraiment le droit à l’erreur, tant le rythme mené par Lille et désormais Monaco est infernal et ne laisse pas le droit au moindre faux-pas. Pour ce déplacement à Lyon, Mauricio Pochettino pourra compter sur Kylian Mbappé et probablement Neymar, même si le Brésilien n’aura pas 90 minutes dans les jambes. Du côté de la défense lyonnaise, on sait qu’il ne faudra pas se rater face aux deux stars parisiennes, et Marcelo ne le dit pas autrement. Se confiant dans L’Equipe, le défenseur brésilien de l’Olympique Lyonnais estime que s’il peut éventuellement essayer de déstabiliser son compatriote Neymar, il en va tout autrement de Kylian Mbappé.

Mbappé va vite, Neymar est prenable

Marcelo connaît désormais très bien les deux attaquants du Paris Saint-Germain, et s’il connaît leurs forces et leurs faiblesses, le défenseur de l’OL estime que Mbappé et Neymar ont des qualités bien différentes. « Comment défendre contre Mbappé ? Quand tu arrives sur ce match, tu ne dois pas penser beaucoup à ce que tu vas faire. La semaine d’entraînement t’y a préparé. Comme il va vite, je sais surtout que je dois anticiper avant qu’il ne prenne la balle, car ce sera plus facile ensuite. Sinon, tu es mal… Mbappé va plus vite que tous les défenseurs du monde. Il est incroyable. Et Neymar ? C’est un joueur qui a beaucoup de qualités avec le ballon, mais c’est différent : tu as besoin d’être proche de lui, car il n’aime pas trop ça. Lui parler ? On se parle beaucoup pendant les matches (rire). Nous sommes des Sud-Américains, on est comme ça, et des fois, ça peut aider un peu… », reconnaît Marcelo, qui va devoir tenir son rang sous peine de vivre une sale soirée. Car face aux flèches du PSG, la moindre faute se paie souvent cash, et l’Olympique Lyonnais n’a pas les moyens de s’offrir une défaite.