OL : Tolisso n'est pas Lacazette, grosse inquiétude à Lyon

OL : Tolisso n'est pas Lacazette, grosse inquiétude à Lyon

Icon Sport

Après avoir réussi l'exploit de faire revenir Alexandre Lacazette, laissé libre par Arsenal, l'Olympique Lyonnais veut faire la même chose avec Corentin Tolisso lors de ce mercato.

L’Olympique Lyonnais a commencé de manière spectaculaire son marché estival des transferts en réussissant à faire signer Alexandre Lacazette. Le buteur est revenu au sein de son club formateur après un passage en Premier League où il a connu des hauts et des bas. L’enthousiasme est évidemment très grand du côté des supporters, lesquels aimeraient que Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot réalisent un deuxième coup similaire. En effet, en fin de saison, le Bayern Munich a annoncé que Corentin Tolisso quittait la Bavière après avoir gagné une multitude de titres, le milieu de terrain de 27 ans étant donc lui aussi en mesure de signer où il le souhaite pour zéro euro d’indemnité de transfert. Forcément, il y a de quoi donner des idées aux dirigeants de l’OL, le joueur vendu 41,5 millions d’euros il y a 5 ans étant un vrai renfort de poids pour l’équipe de Peter Bosz. Sur le papier, tout peut coller et l’optimisme était de rigueur, puisque certaines sources annonçaient des négociations en cours.

Tolisso pourrait rester loin de la Ligue 1 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Corentin (@corentintolisso)

Sauf que négociations ne veut pas dire accord, et ce samedi Le Progrès est nettement plus tiède concernant la signature possible de Corentin Tolisso à l’Olympique Lyonnais durant ce mercato 2022. « Corentin Tolisso n’aurait pas pris de décision. A 27 ans, il aurait l’intention le faire un avant-dernier contrat en Europe, même si Lacazette a montré la voie », explique le média régional, très prudent concernant une issue positive dans ce dossier. Une opération que Peter Bosz, actuellement en vacances sur l'île de Curaçao, suit de très près, l'entraîneur néerlandais appréciant le profil du milieu de terrain formé à l'OL. Aux dirigeants lyonnais de frapper un deuxième grand coup, tout cela pour ramener la fameuse ADN qui faisait défaut, selon eux, à l'Olympique Lyonnais depuis quelques saisons.