OL : Tolisso de retour, Aulas a des plans B de luxe

OL : Tolisso de retour, Aulas a des plans B de luxe

Icon Sport

Après avoir recruté Alexandre Lacazette, l’OL vise le recrutement d’un milieu de terrain d’expérience et fait de Corentin Tolisso sa priorité.

L’objectif de l’Olympique Lyonnais est clair pour la suite du mercato, ficeler le retour tant attendu de Corentin Tolisso. Après avoir réussi l’exploit de faire revenir Alexandre Lacazette, plus rien ne paraît impossible à Lyon, où le président Jean-Michel Aulas souhaite de nouveau s’appuyer sur des joueurs formés au club. Peter Bosz souhaitant le recrutement d’un milieu de terrain d’expérience, Corentin Tolisso coche toutes les cases. Mais à en croire les informations obtenues par Goal, l’ex-milieu de terrain du Bayern Munich n’est pas la seule piste de l’Olympique Lyonnais dans ce secteur de jeu. Tandis qu’un joueur d’expérience est ardemment désiré, l’état-major du club rhodanien a identifié d’autres joueurs aux caractéristiques similaires. Deux internationaux français sont ciblés en cas d’échec dans le dossier Corentin Tolisso, il s’agit de Moussa Sissoko et de Jordan Veretout.

Sissoko et Veretout pistés par l'OL

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Corentin (@corentintolisso)

Le milieu de terrain de Watford a un profil qui plait à Peter Bosz, même s’il ne s’agit pas exactement du même style de joueur que Corentin Tolisso. L’entraîneur néerlandais de l’OL apprécie la puissance de Moussa Sissoko ainsi que son expérience du haut niveau. En cas d’échec dans le dossier Tolisso, l’ancien Toulousain est une alternative crédible pour l’OL même s’il faudra s’accommoder du salaire XXL de Moussa Sissoko, qui a vu ses émoluments gonfler au fil de ses saisons en Premier League. L’autre piste de l’OL pour compenser un éventuel échec du dossier Corentin Tolisso mène donc à Jordan Veretout. Là aussi, ce ne sera pas simple de rafler la mise. Le salaire du joueur ne devrait pas être le problème principal, ni même l’indemnité de transfert puisque la Roma réclame à peine 15 millions d’euros bonus compris. C’est la concurrence française de Lille et surtout de l’OM, directement qualifié en Ligue des Champions, qui pourrait faire de l’ombre à l’OL dans ce dossier. Même si aucune piste ne sera simple à concrétiser, Lyon a en tout cas des idées pour compenser un éventuel refus de Corentin Tolisso, lequel écoute les arguments des dirigeants de Lyon mais n’a pas encore pris de décision quant à son avenir.