OL : Toko Ekambi écoeuré par les critiques

OL : Toko Ekambi écoeuré par les critiques

Photo Icon Sport

Une semaine après l'élimination de Lyon en demi-finale de la Ligue des champions, Karl Toko Ekambi digère mal les attaques qui lui sont tombées dessus après le match.

Que serait-il advenu de l’Olympique Lyonnais face au Bayern Munich si Memphis Depay et Karl Toko Ekambi n’avaient pas perdu des duels face à Manuel Neuer au début de la demi-finale de la Ligue des champions finalement gagnée par le club allemand ? A cette question, impossible de répondre, mais ce qui est certain c’est que Toko Ekambi a pris pour tout le monde, l’attaquant international camerounais étant largement considéré comme le « coupable » dans cet échec de l’OL face au futur vainqueur de la C1. Même si le temps fait son œuvre, le joueur lyonnais avoue ne pas avoir apprécié d’être ainsi mis en accusation, et ce jeudi, dans les colonnes de L’Equipe, Karl Toko Ekambi remet tout le monde à sa place en estimant ne pas avoir fait l’objet d’un traitement très cordial après la défaite de Lyon.

L’attaquant de l’Olympique Lyonnais est presque ulcéré de ce procès public, même s’il affirme que cela ne nuira pas à sa motivation. « Il y a eu plus de critiques que d’éloges, à la fin du match, notamment de la part des journalistes français (...) Je trouve que c’était trop poussé, notamment envers moi, d’ailleurs. Quand c’est moi, les occasions loupées, c’est moi qui ai eu des ratés, c’est l’OL qui a vendangé, et quand c’est le PSG, c’est Neuer qui a été grandiose. Neuer a fait les mêmes arrêts dans les deux matches, mais les commentaires n’ont pas été les mêmes, c’est assez dommage. C’est comme ça, c’est la vie, mais nous, on est très heureux de notre parcours. Il faut arrêter, un peu. On a fait un beau parcours, c’est ce qui compte. Je suis même heureux que ça tombe sur moi, parce que les commentaires qui ont été faits peuvent déstabiliser un joueur. Alors que moi, je m’en fous. Donc, oui, je suis très heureux que ce soit tombé sur moi, parce que je sais passer à autre chose. Mais c’est dommage que l’OL soit parvenu en demi-finales et que les gens parlent mal », fait remarquer, dans le quotidien sportif, un Karl Toko Ekambi qui va désormais se pencher sur la Ligue 1.