OL : Textor a menti, où sont passés les 40 millions d'euros ?

OL : Textor a menti, où sont passés les 40 millions d'euros ?

Icon Sport

Le discours ambitieux de John Textor et les promesses d’un mercato de feu sont déjà de vieux souvenirs pour les supporters de l’OL.

Ce mercato hivernal avait plutôt bien commencé pour l’Olympique Lyonnais avec la signature de Dejan Lovren en provenance du Zénith Saint-Pétersbourg. Les supporters de l’OL espéraient que les autres recrues allaient suivre, avec par ordre de priorité un milieu défensif mais également un ou deux renforts dans le secteur offensif. Or, le mercato hivernal ferme ses portes dans moins d’une semaine et pour l’heure, on attend toujours la deuxième recrue de l’hiver à Lyon. Pire, Malo Gusto est proche de rejoindre Chelsea tandis que le PSG a fait part de son intérêt pour Rayan Cherki. Dans le sens des arrivées, Joao Gomes a définitivement recalé l’OL au profit de Wolverhampton, son premier choix depuis le début. Autant dire que du côté des supporters, c’est la soupe à la grimace et il y a de quoi selon le journaliste de RMC, Florent Gautreau.

John Textor, des beaux discours mais peu de moyens ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

Sur l’antenne de RMC, le journaliste n’a pas rassuré les supporters de l’OL en regrettant selon lui un manque d’honnêteté de John Textor, notamment en ce qui concerne les moyens financiers de Lyon sur le marché des transferts. « Ce qui est vraiment inquiétant c’est que je pense que l’OL n’a pas autant d’argent que prévu dans son enveloppe pour le mercato hivernal. C’est terrible car c’est quand même 40 ME de la part de John Textor dont on avait parlé lorsqu’au mois de juin, le deal était imminent entre Aulas et Textor. L’OL peut vendre, on parle de Malo Gusto ou encore de Jeff Reine-Adelaïde. Ils vont se retrouver avec de l’argent dans les caisses grâce aux ventes, mais plus de bons joueurs à mettre sur le terrain car on connait les limites de Ponsot et de Cheyrou pour recruter. Lyon perd du temps, perd des joueurs (Paqueta, Guimaraes, Gusto) et ne cesse de s’affaiblir » a lancé le journaliste dans l’After Foot. Pas de quoi rassurer ni réjouir des supporters lyonnais plus dépités que jamais en ce mois de janvier 2023.