OL : Tagliafico va craquer, Lyon rugit de plaisir

OL : Tagliafico va craquer, Lyon rugit de plaisir

Icon Sport

A la recherche d’un latéral gauche au mercato, l’OL espère toujours faire signer Nicolas Tagliafico de l’Ajax Amsterdam.

Dans la journée de mardi, les supporters de l’Olympique Lyonnais sont passés par toutes les émotions dans le dossier de Nicolas Tagliafico. D’abord, le journal L’Equipe a annoncé un accord total et la venue imminente de l’international argentin, pour qui un accord a été trouvé avec l’Ajax Amsterdam depuis près de deux semaines. Ensuite, la presse néerlandaise a climatisé tout le monde en cette période de canicule en faisant savoir que Nicolas Tagliafico n’était pas pressé de rendre sa décision et que pour l’heure, il attendait toujours de voir si un club anglais ou espagnol allait se positionner sur lui. Malgré quelques frayeurs, il semblerait que l’OL tienne bien le bon bout dans le dossier menant au défenseur de 29 ans. En effet, selon L’Equipe, Bruno Cheyrou s’est déplacé en personne en Argentine afin de convaincre Nicolas Tagliafico.

Tagliafico se laisse très difficilement convaincre

Lors de leur première rencontre avec le joueur, les dirigeants de l’OL n’ont pas senti chez Nicolas Tagliafico une obsession folle à l’idée de rejoindre le Rhône. Mais la seconde rencontre en Argentine avec Bruno Cheyrou a fait pencher la balance et Nicolas Tagliafico s’est difficilement laissé convaincre de rallier la capitale des Gaules. Après une longue période d’hésitations, le joueur, qui espérait un club qualifié -au minimum- pour l’Europa League, a finalement donné son accord pour rejoindre l’OL, où un contrat de trois ans l’attend. Selon toute vraisemblance et à moins d’un ultime rebondissement, Nicolas Tagliafico va devenir la quatrième recrue de l’Olympique Lyonnais après Corentin Tolisso, Alexandre Lacazette et Johann Lepenant. Une bonne nouvelle pour Peter Bosz, qui cherchait activement la perle rare à ce poste de latéral gauche après le départ d’Emerson Palmieri, de retour de prêt à Chelsea. Activement suivi, le Nantais Quentin Merlin ne rejoindra pas l’OL. Tout du moins pas cet été, le club rhodanien continuant à observer le joueur de l’Equipe de France espoirs, pourquoi pas dans l’optique de la saison prochaine.