OL : Tagliafico à Lyon, l'accord brutalement démenti !

OL : Tagliafico à Lyon, l'accord brutalement démenti !

Icon Sport

Jeudi matin, L’Equipe dévoilait l’existence d’un accord entre l’OL et l’Ajax Amsterdam pour le transfert de Nicolas Tagliafico.

A la recherche d’un latéral gauche pour compenser le départ d’Emerson à Chelsea, l’Olympique Lyonnais a fait de Tyrell Malacia sa priorité en début de mercato. Excellent avec le Feyenoord Rotterdam la saison dernière, l’international néerlandais s’est finalement engagé en faveur de Manchester United pour 15 millions d’euros. Désireux de recruter un cador à ce poste, l’OL a activé d’autres pistes. Axel Grimaldo (Benfica) est suivi mais selon L’Equipe, c’est Nicolas Tagliafico qui est la priorité du club rhodanien. Jeudi, le quotidien national dévoilait l’existence d’un accord entre Lyon et le club hollandais pour une somme avoisinant les 5 millions d’euros bonus compris. Un accord démenti quelques heures plus tard par le journaliste Simone Rovera sur l’antenne de RMC.

Pas d'accord OL-Ajax pour Tagliafico

En effet, le spécialiste du mercato a expliqué dans l’After Foot que selon ses informations, il n’existait aucun accord entre l’Olympique Lyonnais et l’Ajax Amsterdam pour le transfert de Nicolas Tagliafico. S’il semble exact que le club rhodanien fait de l’Argentin sa priorité, il semblerait que l’Ajax ne soit pas si facile en négociations et n’ait pour l’instant pas donné son accord pour le départ de son latéral gauche. De son côté, le joueur n’a pas non plus validé un départ vers l’OL. Comme indiqué jeudi par L’Equipe, Nicolas Tagliafico temporise en attendant de voir si un club qualifié pour la prochaine édition de la Ligue des Champions se manifeste. Il y a quelques semaines, un intérêt du FC Barcelone pour le défenseur de l’Ajax était évoqué, le club catalan cherchant une doublure à Jordi Alba. Mais le Barça, qui tente actuellement de recruter Robert Lewandowski, a d’autres chats à fouetter. Nicolas Tagliafico pourrait donc se contenter de l’OL, à condition que les Gones et l’Ajax trouvent un terrain d’entente.