OL : Shaqiri rappelé à l'ordre avant le derby ASSE-Lyon

OL : Shaqiri rappelé à l'ordre avant le derby ASSE-Lyon

Habitué des derbys sauce anglaise, et notamment du bouillant Liverpool-Everton, Xherdan Shaqiri va découvrir celui entre l'AS Saint-Etienne et l'Olympique Lyonnais. L'international a déjà compris qu'on ne rigolait avec cela à l'OL.

Le derby de la Mersey enflamme le Nord de l’Angleterre, mais ce week-end, la rivalité locale sera exacerbée dans le Sud-Est de la France avec le plus grand derby de notre championnat de Ligue 1, à savoir le choc entre l’ASSE et l’OL. Et comme souvent ces dernières saisons, ce choc Saint-Etienne-Lyon, qui aura lieu dimanche soir à Geoffroy-Guichard, se jouera avec un gros enjeu sportif. Derniers du classement de la Ligue1, les Verts savent qu’une défaite dans le Chaudron face à l’Olympique Lyonnais pourrait provoquer un séisme, et notamment le limogeage de Claude Puel. Autrement dit, ce derby se jouera une nouvelle fois dans un climat très tendu, ce qui fait craindre quelques dérapages aux autorités. Pour les nouveaux joueurs de l’Olympique Lyonnais, toute la pression autour de cette affiche peut sembler déroutante. Car cela donne parfois lieu à des scènes étonnantes, comme l’a encore constaté Xherdan Shaqiri, arrivé de Liverpool lors du dernier mercato à la demande de Peter Bosz.

Shaqiri et les Verts, Lyon lui demande d'éviter cette erreur

Le joueur international suisse connaissait la rivalité entre le club de Jean-Michel Aulas et l’AS Saint-Etienne, mais il a découvert que cela avait des effets quotidiens pour les joueurs de l’Olympique Lyonnais. Se confiant dans Le Progrès à la veille d’ASSOL, Xherdan Shaqiri avoue avoir pris un petit coup de règle sur les doigts pour une faute de goût. « J’ai entendu parler de la rivalité, visiblement très forte. En France, c’est quelque chose de connu. J’ai pu voir à quel point c’était intense à la télé, il y a cinq ou six ans avec tous ces cartons rouges distribués au cours des matchs. Une fois, je suis venu à l’entraînement avec des crampons verts. L’entraîneur des gardiens, Rémy Vercoutre, m’a dit : « Toi, viens là. C’est quoi ces chaussures ? Ce n’est pas possible. » Sur le coup, je n’ai pas compris, je lui ai répondu : « Quoi, tu ne les aimes pas ? » Et j’ai compris que le vert était problématique. Le jour suivant, je les avais remplacées (rires) », raconte, avec malice, Xherdan Shaqiri, qui espère pouvoir permettre à l’Olympique Lyonnais de s’imposer à Geoffroy-Guichard histoire d’enfoncer les Verts et de permettre à l’OL de revenir toujours plus haut au classement de Ligue 1.