OL : Rudi Garcia refuse le clash avec l'OM

OL : Rudi Garcia refuse le clash avec l'OM

Icon Sport

Arrivé à l'Olympique Lyonnais en 2019 en provenance de l'Olympique de Marseille. Rudi Garcia ne veut pas mettre le feu avant le OM-OL de dimanche.

Parti dans les conditions que l’on connaît de l’Olympique de Marseille, et arrivé dans les conditions que l’on sait aussi à l’Olympique Lyonnais, Rudi Garcia est bien conscient que la rencontre entre l’OM et l’OL s’inscrit dans un contexte assez spécial. Outre l’incroyable scénario vécu vendredi au sein du club phocéen, l’enjeu est énorme pour le club de Jean-Michel Aulas qui ne doit pas perdre de terrain sur le trio LOSC-PSG-Monaco. Autrement dit, même s’il n’y aura pas de public au Vélodrome, la tension sera grande sur et autour du terrain. Avant ce choc de Ligue 1, Rudi Garcia a bien évidemment été titillé sur cet Olympique de Marseille d’où il est parti avec du goudron et des plumes. Mais s’il a parfois tendance à se perdre dans des explications compliquées, l’entraîneur de l’OL est cette fois resté très prudent.

Rudi Garcia estime que, quel que soit l'adversaire, OM ou un autre, Memphis Depay et ses coéquipiers doivent tout donner sans se prendre la tête. « Je veux que l’OL soit à son meilleur niveau à Marseille. Nous voilà avec un deuxième déplacement d’affilée, mais on se comporte bien à l’extérieur. À Marseille, il faudra s’appuyer sur ce que l’on sait faire. Je ne regarde pas les forces de l’OM. Quel que soit l’adversaire, ce qui compte ce sont les forces de l’OL. On doit avoir la motivation et aussi une réflexion sur le match pour être capable d’être à notre meilleur niveau (...) Je connais l’importance de ce match entre deux des plus grands clubs français, c’est toujours une affiche, mais ce qui m’importe c’est d’être rigoureux dès le coup d’envoi, d’être en mode ligue des champions. L’adversaire n’a pas d’importance. Ce qui prime c’est que mon équipe s’appuie sur ses forces », a confié le technicien de l’Olympique Lyonnais, qui sait qu'une victoire de l'OL dimanche à Marseille vaudrait son pesant d'or à plus d'un titre.