OL : Rudi Garcia out, un supporter star rejoint le mouvement

OL : Rudi Garcia out, un supporter star rejoint le mouvement

Photo Icon Sport

L'Olympique Lyonnais va plutôt bien ces derniers temps en Ligue 1 et remonte vers le podium. Mais Rudi Garcia est toujours au coeur des critiques et un célèbre fan de l'OL n'est pas tendre avec l'entraîneur.

Désormais cinquième de Ligue 1, à seulement deux points de Lille, l’Olympique Lyonnais a bien rectifié le tir après un début de saison compliqué et la victoire dans le derby face à l’AS Saint-Etienne a évidemment donné le moral aux supporters. Mais cela n’empêche pas ces derniers de toujours réclamer le départ de Rudi Garcia, même si on ne voit pas comment Jean-Michel Aulas pourrait décider actuellement de remercier son entraîneur. Rudi Garcia arrive cependant en fin de contrat et bien peu sont ceux qui espèrent qu’il sera prolongé. Interrogé par le Journal du Dimanche, Benjamin Biolay, supporter acharné de l’OL depuis des années, avoue que lui aussi ne veut plus réellement voir Rudi Garcia à Lyon. Pour cela, l’artiste se lance dans une comparaison musicale assez grinçante pour l’entraîneur lyonnais.

« Après nos folles années de domination, je ne pensais pas que le pain noir durerait si longtemps. Il y aura toujours un peu de magie dans ce club ; Jean-Michel Aulas est un homme et un président hors norme, capable de déclencher des pulsions folles, comme cette demi-finale de Ligue des champions. Mais je ne vous cache pas qu’être fan de l’OL en ce moment demande de l’abnégation et de la résilience (...) Le public est hyper exigeant. Pendant des années, le Real Madrid venait et on le déboîtait. On mangeait du caviar tout le temps, jusqu’à ne plus s’en rendre compte. Au sein des supporters, les plus véhéments sont ceux de mon âge. Ils en ont marre et veulent retrouver ce qu’ils ont connu. Si j’ai accepté Rudi Garcia ? Non. Si c’était un guitariste, il serait un peu trop limité pour jouer dans Radiohead », balance Benjamin Biolay au sujet du technicien lyonnais. Et pan dans les gencives.