OL : Rudi Garcia est un cador, l’hommage XXL d’une légende

OL : Rudi Garcia est un cador, l’hommage XXL d’une légende

Icon Sport

En 2011, Joe Cole a évolué sous les ordres d’un certain Rudi Garcia sous les couleurs de Lille.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la légende de Chelsea (279 matchs disputés chez les Blues) a gardé un excellent souvenir de l’actuel entraîneur de l’Olympique Lyonnais. Dans une interview accordée à Canal +, Joe Cole a effectivement rendu un vibrant hommage à Rudi Garcia. Pour l’ex-milieu de terrain de la sélection anglaise (56 sélections), il ne fait aucun doute que le technicien français, également passé par l’AS Roma ou encore Marseille, est l’un des tous meilleurs entraîneurs européens tactiquement. Rien à voir avec ce que Joe Cole a eu l’occasion de voir en Premier League selon lui…

Joe Cole sous le charme

« J’ai adoré ma saison à Lille, j’aime la culture, j’aime les Lillois. J’ai adoré Rudi Garcia, j’ai beaucoup appris tactiquement avec lui. J’ai beaucoup appris sur la manière de mettre en place une équipe offensivement plutôt que défensivement. En Angleterre, on règle d’abord les problèmes défensifs en espérant un exploit des attaquants. Garcia me disait des choses comme « si tu décroches assez bas, tu toucheras plus de ballons ». De petites choses que j’aurais dû savoir, on aurait dû me l’enseigner » a confié Joe Cole, très élogieux envers Rudi Garcia, avant de conclure.

« Quand je jouais n°8, je devais aller chercher le ballon dans la zone de l’arrière gauche et le latéral gauche devait dédoubler et faire l’appel en profondeur. De cette manière, je touchais plus de ballons. Rudi Garcia disait souvent : « Je veux que mes meilleurs joueurs touchent le ballon dans toutes les zones du terrain ». Il était vraiment bon. Tactiquement, vous étiez largement devant les Anglais ». De jolis compliments qui ne manqueront pas de faire réagir en France, où Rudi Garcia divise supporters et observateurs depuis son passage à Marseille et tandis que son arrivée à Lyon avait suscité de gros doutes.